Peut-on manger du tarama enceinte ? Avis d’experts

Alimentation grossesse
3 minutes

Partager l'article

Sur la table de Noël ou de l’apéro, peut-être avez-vous déjà repéré le tarama, une préparation que vous adorez ! Une minute ! Est-ce que vous pouvez en manger sans risque pendant votre grossesse ? May vous répond👇.

A-t-on le droit de manger du tarama pendant la grossesse ?

❌ Pendant la grossesse, il est déconseillé de manger du tarama parce qu’il contient des œufs de poissons crus.

Désolé pour celles qui en raffolent… mais vous pouvez très bien remplacer la tarama par un autre tartinable comme le houmous par exemple. Nous avons d’ailleurs sur l’application une délicieuse recette de houmous de betterave, vous nous en direz des nouvelles ! .

De quoi est composé le tarama ?

Le tarama est une préparation à base de lait, de jus de citron, d’huile, de mie de pain et d’œufs de mulets ou de morues. Ces ingrédients sont tous mélangés ensemble sans être cuits. Ce sont les oeufs de poissons qui représentent le danger pour la femme enceinte. C’est pourquoi, en prévention, on ne vous conseille pas sa consommation.

gif SEO

Quels sont les risques à consommer du tarama quand on est enceinte ?

Le risque est de contracter la listériose, une maladie liée à une bactérie : la Listeria monocytogene.

Il existe plusieurs risques lorsqu’une femme enceinte contracte la listériose :

La période d’incubation peut durer jusqu’à deux mois et la bactérie peut entraîner de la fièvre.

Heureusement, il existe un antibiotique dont l’efficacité est relative au délai d’administration (le plus tôt, le mieux, évidemment). Toutefois, le traitement ne garantit pas la guérison. C’est pourquoi il est préférable de rester prudente.

D’autres questions ? Téléchargez l’application May, une équipe de sages-femmes est disponible 7j / 7 de 8 heures à 22 heures pour vous répondre.

Y a-t-il d’autres aliments interdits ou à éviter enceinte pendant les fêtes ?

Au risque de vous décevoir, oui, il y a d’autres aliments à proscrire pendant les fêtes enceinte… Nous avons mentionné la listériose au sujet du tarama mais avez-vous entendu parlé de la toxoplasmose ou de la salmonellose ? Il s’agit d’autres infections bactériennes à éviter à tout prix. Voici quelques exemples d’aliments à bannir des repas de fêtes (et en dehors) pour une sécurité optimale :

🍖 Les viandes, les poissons crus ou peu cuits sont à exclure. Quelques exemples : les poissons fumés (adieu le saumon fumé du réveillon donc…), les crustacés ou coquillages crus, les produits de charcuterie crue (le jambon cru, par exemple), la charcuterie cuite (rillettes, pâté …), les graines germées crues (soja, luzerne, alfafa …), les produits artisanaux dont vous n’êtes pas sûre… Cependant, vous pouvez vous faire plaisir sur les produits cuits : boudin blanc, dinde, foie gras (cuit)… Vous l’aurez compris , mieux vaut cuire soigneusement tous les aliments crus d’origine animale (viande, œufs et poisson).

🧀 Certains fromages :

Les fromages à pâte molle : l’indicateur principal à regarder est le suivant : le fromage est-il produit au lait cru (donc un lait pas chauffé suffisamment longtemps pour éliminer le risque de listeria) ou au lait pasteurisé (comprenez : “clean”). Donc on évite les fromages au lait cru comme le brie, le camembert, le coulommiers etc. En revanche, vive la fêta, la mozzarella, le fromage frais aux herbes.

Les fromages à pâte dure, pas de restriction ! A vous le comté, gruyère, parmesan, emmental, gouda etc. Pensez également à bien enlever les croûtes de tous les fromages que vous consommez.

🍰 Les desserts aux oeufs crus : c’est un grand oui pour les desserts mais seulement s’ils sont à base d’oeufs cuits. Toutes les préparations non cuites (mousse au chocolat, tiramisu, crème caramel…) sont à proscrire. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre boulanger/pâtissier en cas de doute. En parlant d’œufs : on évite les œufs à la coque, mollets, sur le plat, pochés, les omelettes baveuses, les mayonnaises maison… En revanche, vous pouvez manger des œufs durs, une omelette ou des œufs brouillés bien cuits, des quiches, des gâteaux à base d’œufs cuits au four.

🍾 Zéro goutte d’alcool pendant la grossesse (même pendant les fêtes !). L’alcool traverse la barrière placentaire et, à ce jour, nous ignorons encore le seuil en dessous duquel les risques sont nuls alors pour garantir une bonne santé à votre bébé, on recommande zéro alcool.

Si vous manquez d’inspiration pour les repas de fêtes, on vous propose de délicieuses recettes de fêtes, sans risque pour les femmes enceintes sur l’application ! N’hésitez pas à la télécharger May pour découvrir notre menu spécial fêtes de Noël (comme les boules de Noël au fromage frais ou encore les bûches roulées aux pralines roses 😋) de Marion Destannes.

On en profite pour faire un rappel général, applicable lorsque vous êtes à la maison à Noël et le reste du temps. Il est recommandé de faire attention à l’hygiène. On entend par là à :

🍎 Bien laver les fruits et légumes crus et les herbes aromatiques.

🧽 Etre vigilante sur votre frigidaire : lavez-le régulièrement et conservez les aliments crus séparément des aliments cuits pour éviter toute contamination.

🍽️ Faire attention à bien réchauffer les restes avant de les manger.

🚿 Laver ses mains après avoir touché des aliments crus. Idem pour les ustensiles utilisés pour cuisiner !

Ces informations peuvent paraître très restrictives et contraignantes mais elles ont pour seul but de vous protéger, vous et votre bébé. Pendant les fêtes, même si certains aliments stars sont à proscrire, il y en a beaucoup d’autres avec lesquels vous pouvez vous faire plaisir. Et puis, n’oubliez pas que ce n’est qu’une question de temps, prochain Noël, à vous le tarama 😉!

Écrit par Andréa Lepage avec les expert·e·s May


Écrit par Equipe May . Publié le 30 novembre 2023
L'équipe May est un collectif de professionnel·les de santé et de rédacteurs·trices. Elle est notamment composée d'infirmières puéricultrices, de sages-femmes et de médecins.

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser