Prendre l’avion enceinte : sécurité et bien-être

Déroulé grossesse
4 minutes

Partager l'article

Les valises sont prêtes, vous partez pour de nouvelles aventures, direction l’aéroport ! Une minute… l’avion est-il sans risque pendant la grossesse ? Avant de vérifier une centaine de fois que votre passeport est bien dans votre sac, on vous invite à lire nos recommandations pour un voyage en toute sécurité.

Peut-on voyager en avion pendant la grossesse ?

Enceinte, vous pouvez voyager en avion sans problème sauf en cas de contre-indication de la part de votre médecin.

Cependant, on vous conseille de rester raisonnable : si les voyages de longue durée sans escale sont fatigants pour tous, ils peuvent être épuisants pour une femme enceinte en raison notamment de potentiels problèmes de circulation sanguine !

Réservez donc les longs vols de préférence aux déplacements vraiment nécessaires (quand c’est possible, le train est par exemple une excellente alternative !) et jetez un coup d’œil à nos recommandations pour un voyage en avion le plus agréable possible.

Quelles sont les précautions à prendre pour voyager enceinte en avion ?

L’avion n’est pas toujours confortable. Enceinte, cet inconfort peut s’ajouter aux maux de grossesse que vous ressentez, à la fatigue ou encore à votre ventre rond (qui prend pas mal de place en fin de grossesse !). Laissez-nous donc vous donner quelques conseils pour faire bon voyage :

🧳 Evitez de porter des bagages lourds. Demandez à votre compagnon ou à votre compagne ou toute personne autour de vous de vous aider ou faites appel à une assistance.

💃 Bougez ! On recommande un petit tour dans l’avion toutes les heures. Vous pouvez aussi bouger, en restant assise, vous étirer ou faire des mouvements de bras, jambes, pieds.

💺 A l’enregistrement, essayez de demander une place au niveau des issues de secours pour pouvoir étendre vos jambes.

🦵 Portez des bas de contention. Surtout pour les vols de plus de deux heures. N’hésitez pas également à enlever vos chaussures, car les pieds gonflent en vol.

🚰 Buvez régulièrement de l’eau pour rester hydrater car l’avion dessèche particulièrement. Évitez aussi le sucre qui déshydrate.

🧑‍✈️ N’hésitez pas à aller voir un·e navigant·e si vous avez besoin de quoi que ce soit. Il·elle est là pour faire en sorte que les passagers (surtout quand ils sont deux à bord 😉) voyagent dans les meilleures conditions.

Have a good flight !

Vous avez d’autres questions ? Téléchargez l’application May, une équipe de sages-femmes est disponible 7j / 7 de 8 heures à 22 heures pour vous répondre.

Jusqu’à quel mois de grossesse peut-on prendre l’avion en toute sécurité ?

La réponse dépend du déroulement de votre grossesse. Si tout va bien, il est d’usage de conseiller d’arrêter de voyager après 37 SA tout simplement parce que vous pouvez accoucher à tout moment et que cela vous obligerait à accoucher ailleurs que dans la maternité dans laquelle vous êtes inscrite (sans parler d’un accouchement dans l’avion 🫣).

Le plus important est de vous écouter. Si l’idée de ce déplacement vous épuise d’avance, ce n’est pas le moment de prendre sur vous et de vous forcer.

💡 Le saviez-vous ? Si l’avion ne comporte pas de risque particulier, toutes les compagnies aériennes n’acceptent pas les femmes enceintes selon l’avancement de leur grossesse, si elles estiment qu’elles sont trop proches du terme. Certaines exigent aussi un certificat médical attestant de l’autorisation de votre médecin à prendre l’avion. Un conseil : renseignez-vous avant sur la politique de la compagnie aérienne qui assure votre vol pour éviter toute mauvaise surprise !

gif SEO

Quels sont les risques de voyager en avion en étant enceinte ?

L’avion ne présente pas de dangers majeurs pendant la grossesse, ni pour le fœtus, ni pour vous. Cependant, les professionnel·le·s de santé recommandent tout de même la prudence pour les raisons suivantes :

😴 Un voyage, c’est fatigant (surtout en avion) : la fatigue peut favoriser les contractions et qui dit contractions… dit potentiellement risque d’accouchement. Les vibrations et secousses ressenties dans l’avion peuvent également être à l’origine d’un début de travail.

🔄 La circulation : l’immobilisme prolongé (typiquement lors de longs trajets sans pause) peut accentuer un désordre veineux et accentuer le risque de phlébite.

N’hésitez donc pas à parler de tout voyage à venir avec votre praticien·ne de santé afin d’être sûre qu’il n’existe pas de contre-indication à prendre l’avion.

Comment assurer un voyage confortable et sécurisé en avion en étant enceinte ?

Tout comme le mal de mer en bateau, le mal de l’air en avion existe et il est fréquent ! Il peut être très pénible et entraîner des complications comme la déshydratation s’il y a des vomissements. Sortez votre carnet de note, voici nos recommandations pour assurer un voyage confortable et sécurisé dans l’avion sans nausée :

  • Un peu de persil à la ceinture ou autour de votre cou.
  • Mâcher un chewing-gum (sans sucre de préférence).
  • Des bracelets d’acupression. Ils sont aussi efficaces contre les nausées et les vomissements dus à la grossesse.
  • Changer l’inclinaison de votre siège (tout passe par le confort du siège).
  • L’homéopathie.
  • Le gingembre (cette épice a un effet antispasmodique sur l’estomac, son efficacité est reconnue par la HAS et l’OMS depuis 1999), il peut se consommer sous toutes ses formes : râpé, confit en poudre, etc. Autre option : en tisane ou en infusion mais elle est à boire avant de passer la sécurité parce que les liquides (sauf en très petite quantité) sont interdits. Dernière option : en complément alimentaire.
  • La mélisse, vous pouvez acheter des feuilles de mélisse à consommer en tisanes. Vous pouvez demander au personnel navigant de l’eau chaude.
  • La respiration abdominale profonde lorsque la sensation de nausée survient. Elle permet une oxygénation optimale, le détournement de l’attention, la gestion du stress et de la douleur ainsi que l’amélioration de la digestion. Cette exercice se fait normalement allongé mais si l’endroit ne le permet pas, tentez tout de même, ça ne peut que vous faire du bien ! Commencez par souffler tout doucement par la bouche, le plus longtemps possible (votre diaphragme et votre nombril remontent). A la fin de l’expiration, l’inspiration se fait toute seule (votre ventre se gonfle et le diaphragme s’abaisse). Puis expirez à nouveau et ainsi de suite…

N’oubliez pas de bien boire de l’eau afin d’éviter la déshydratation.

Avant votre voyage, vous pouvez consulter le·la professionnel·le qui suit votre grossesse car en plus de vous confirmer si le voyage que vous envisagez est recommandé ou non, ill·elle pourra vous conseiller et éventuellement prescrire des médicaments contre le mal de l’air. Pour préserver votre santé et celle de votre bébé, il est important de ne pas prendre de médicament sans l’accord de votre médecin.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour voyager sans stress dans les meilleures conditions possibles à bord d’un avion !

Écrit par Andréa Lepage avec les expert·e·s May.

Photo : Envato


Écrit par Equipe May . Publié le 12 janvier 2024
L'équipe May est un collectif de professionnel·les de santé et de rédacteurs·trices. Elle est notamment composée d'infirmières puéricultrices, de sages-femmes et de médecins.

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser