Tout savoir sur les contractions de Braxton-Hicks

Déroulé grossesse
3 minutes

Partager l'article

Quand on parle de contractions, on pense naturellement à l’accouchement. Mais… les contractions peuvent aussi survenir pendant la grossesse !

On parle alors de contractions de Braxton-Hicks : on vous dit tout 👇!

Que sont les contractions de Braxton-Hicks ?

Avant de se concentrer sur les contractions de Braxton-Hicks, un rapide cours d’anatomie s’impose. L’utérus est constitué de plusieurs couches : l’intérieur est recouvert d’une muqueuse qui accueille le fœtus (l’endomètre) tandis que l’extérieur est composé de fibres musculaires (le myomètre).

Ce sont ces fibres musculaires qui sont à l’origine des contractions. Elles sont faites de cellules musculaires lisses, qui se contractent : l’utérus se contracte de façon involontaire, comme le cœur.

En 1872, John Braxton Hicks décrit un type de contractions qui survient durant la grossesse mais qui sont généralement inoffensives car elles n’ont pas d’effet sur le col de l’utérus. Ces contractions seront ensuite dites “de Braxton-Hicks”.

Les contractions de Braxton-Hicks sont très différentes de celles qui indiquent le début du travail.

À quoi ressemblent les contractions de Braxton-Hicks ?

Lors d’une contraction de Braxton-Hicks, le ventre se durcit comme de la pierre sur une courte durée, environ 30 secondes, puis se relâche. Parfois, les contractions sont également assimilées à une sorte de tension de fond. Ces contractions peuvent être inconfortables, voire désagréables, mais elles ne sont normalement pas douloureuses.

Elles ont lieu plus ou moins 10 à 15 fois par jour et sont souvent irrégulières.

Les contractions de Braxton-Hicks sont parfois confondues avec :

  • les mouvements du bébé (qui peuvent donner l’impression qu’une partie de l’utérus est plus dure),
  • les douleurs ligamentaires (des tiraillements qui se ressentent quand l’utérus grandit),
  • et le ventre “tendu” (qui se ressent en fin de journée ou en cas de fatigue).

Pour être bien sûre d’identifier des contractions de Braxton-Hicks, palpez votre ventre : il devrait être entièrement dur quelques secondes, puis se relâcher.

gif SEO

À partir de quel moment de la grossesse surviennent les contractions de Braxton-Hicks ?

Il s’agit d’une donnée très variable d’une femme à l’autre : certaines n’en ressentent pas de toute leur grossesse, alors que d’autres en font l’expérience dès le deuxième trimestre.

Les contractions de Braxton-Hicks ont tendance à survenir le soir sans cause apparente ou après un effort : la marche, la voiture, un changement de position, après avoir soulevé un poids…

Les contractions de Braxton-Hicks sont-elles un signe d’accouchement imminent ?

Non, les contractions de Braxton-Hicks ne sont pas le signe d’un accouchement imminent.

Elles ne sont en rien liées au début du travail puisque, nous l’avons vu ensemble, elles n’agissent pas sur le col de l’utérus. Pas d’inquiétude donc si vous ressentez ce type de contractions au cours de votre deuxième ou troisième trimestre.

Il s’agit d’un mouvement involontaire des muscles de votre utérus.

Si vous avez des questions sur le sujet, n’hésitez pas à télécharger l’application May. Une équipe de sage-femmes vous répond 7j/7 de 8h à 22h.

Comment différencier les contractions de Braxton-Hicks des “vraies” contractions ?

Les contractions de Braxton-Hicks sont souvent assimilées à de “fausses” contractions pour les différencier des “vraies” contractions qui annoncent l’accouchement imminent.

Attention cependant avec ces termes : les contractions de Braxton-Hicks sont bien de véritables contractions, qui sont parfois désagréables, voire gênantes dans la vie quotidienne de certaines femmes.

Les contractions qui annoncent l’accouchement sont très différentes des contractions de Braxton-Hicks, voici nos explications pour que vous parveniez à vous y retrouver 👇.

contraction de braxton-hicks

Comment soulager les contractions de Braxton-Hicks ?

Les contractions de Braxton-Hicks surviennent de façon aléatoire en fin de journée ou après un effort. Comme nous l’avons vu ensemble, elles ne sont pas censées être douloureuses, “seulement” désagréables ou gênantes.

Puisqu’elles ne durent que quelques secondes, vous n’aurez probablement pas le temps de véritablement agir pour soulager la tension. Vous pouvez cependant agir sur votre souffle.

Contrôler son souffle, c’est réussir à gérer le ressenti de la contraction. Prenez de grandes inspirations et expulsez l’air tout doucement.

De même, essayez de vous reposer le plus possible. Oui on sait, on doit vous le dire souvent et c’est parfois plus facile à dire qu’à faire, mais c’est la méthode la plus efficace et qui fonctionne d’ailleurs pour beaucoup de maux liés à la grossesse !

Faut-il consulter un médecin en cas de contractions de Braxton-Hicks ?

En temps normal, les contractions de Braxton-Hicks sont complètement inoffensives et gérables assez facilement au quotidien (bien sûr, ça dépend de chacune).

❗En revanche, certains points doivent vous alerter et nécessitent de consulter un·e professionnel·le de santé rapidement.

Avant le dernier mois de grossesse, consultez si :

  • les contractions vont au-delà de 10-15 par jour,
  • les contractions deviennent régulières et rapprochées,
  • elles deviennent douloureuses (il faut alors vous rendre aux urgences !).

Votre col sera examiné par un·e professionnel·le, pour vérifier que les contractions n’ont pas d’incidence dessus. Un col modifié peut impliquer des risques d’accouchement prématuré. Si ce n’est pas le cas, tant mieux ! On parlera alors “d’utérus contractile” : les contractions peuvent aller jusqu’à 50 par jour. Pas très agréable certes, mais sans incidence sur le fœtus.

❗En revanche, si elles changent, deviennent douloureuses, régulières et/ou fréquentes, direction les urgences.

À partir de 37 SA :
Toutes les contractions que vous pouvez ressentir sont… une bonne chose car vous êtes à terme. Elles préparent donc le terrain pour votre bébé. Le col mûrit ainsi : il se ramollit, se raccourcit et s’ouvre. Là encore, il n’y a pas de règle : chez certaines femmes le col ne se modifiera pas avant le début du travail.

Les contractions de Braxton-Hicks sont donc généralement parfaitement inoffensives pour vous, comme pour le bébé.

Si vous ne remarquez pas de changement notable dans la fréquence ou l’intensité de ces contractions, il n’y a donc pas de raison de s’inquiéter. Malgré tout, n’hésitez pas à en parler à la personne qui suit votre grossesse en cas de doutes ou de questions.

Écrit par Sonia Monot avec les expert·e·s May.

Photo : wirestock


Écrit par Equipe May . Publié le 15 November 2023
L'équipe May est un collectif de professionnel·les de santé et de rédacteurs·trices. Elle est notamment composée d'infirmières puéricultrices, de sages-femmes et de médecins.

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser