Babymoon : conseils pour un voyage sûr et mémorable

Début de grossesse
Psychologie grossesse
6 minutes

Partager l'article

Quand on parle de grossesse, on pense alimentation, changement hormonaux, trimestres, effets secondaires… Et si on parlait plutôt de voyage ? Le concept de “babymoon” se popularise de plus en plus et pour cause, il a de quoi séduire ! Qu’est-ce qu’une babymoon? Quand partir ? Quelles précautions ?

Babymoon : le guide complet 🌴!

Qu’est-ce qu’une babymoon ?

Ah les vacances : le calme, le soleil, la mer, le farniente… Et surtout prendre une pause, couper avec le quotidien, découvrir de nouveaux lieux et paysages. Pourquoi s’en priver durant la grossesse ?

Et qui dit vacances et grossesse dit… Babymoon ! C’est un peu comme une lune de miel, sauf que ce voyage-ci, c’est pour célébrer l’arrivée de votre futur bébé 🤗. Ce qui compte, c’est de passer du temps de qualité avec vous-même et/ou votre conjoint·e, de prendre du temps pour vous reposer et vous détendre avant l’arrivée de votre enfant tout en profitant un maximum.

Bien sûr, avec les éventuels symptômes de grossesse, vos hormones qui vous mènent parfois la vie dure et les diverses contraintes du quotidien, il peut être un peu difficile de se projeter en vacances… On vous donne tous nos conseils pour passer la plus belle babymoon possible.

Point de vigilance : oui, vous pouvez voyager, mais uniquement si votre grossesse n’est pas à risque. N’hésitez pas à consulter votre professionnel·le de santé avant de planifier votre babymoon.

Quels sont les meilleurs moments de la grossesse pour partir en babymoon ?

Avant toute chose, parlons timing. Parce que oui, un voyage c’est bien, mais profiter pleinement de ce voyage, c’est encore mieux. Pour maximiser vos chances de savourer votre babymoon, voici quelques conseils pour viser le meilleur créneau !

Le deuxième trimestre marque le début de ce que l’on va appeler “la lune de miel de la grossesse” : vous sortez du premier trimestre qui peut être marqué par des maux plus ou moins difficiles à supporter au quotidien pour entrer dans une partie plus concrète et sensorielle de la grossesse avec les premières images, les premières sensations de mouvement

Une bonne partie de vos maux de grossesse se calment (en tout cas on vous le souhaite) car votre corps s’habitue aux différents bouleversements hormonaux, vous êtes globalement moins fatiguée et votre ventre n’est pas encore trop volumineux, ce qui vous permet de bouger sans trop de difficultés. En bref, c’est le moment idéal pour une babymoon !

Le deuxième trimestre pour partir donc, mais jusqu’à quand ? Tout dépend de vous. Vos professionnel·le·s de santé vous conseilleront certainement d’arrêter de voyager après 37 semaines d’aménorrhée, période à partir de laquelle on dit que vous êtes à terme” même si, théoriquement, rien ne vous empêche de voyager. L’éventualité d’un accouchement loin de votre maternité serait donc bien présente.

Si toutefois vous choisissez de partir en babymoon après 37 SA, pensez simplement à vous renseigner sur les maternités aux alentours de votre lieu de vacances (prévenez-les, idéalement) et veillez à emporter votre dossier médical dans vos affaires.

Comment choisir la destination idéale pour une babymoon ?

Bonne nouvelle : enceinte, vous pouvez voyager dans de nombreux endroits dans le monde (même s’il vaut mieux rester attentive aux conditions sanitaires sur place). Il faut simplement vous assurer que cet endroit présente certaines caractéristiques essentielles pour garantir votre sécurité et celle de votre futur bébé.

Quelles destinations pour une babymoon ?

Une destination babymoon parfaite, c’est un savant mélange entre vos goûts, vos envies et des structures adaptées à votre grossesse. Aussi on conseille une destination qui :

➡️Se trouve dans un pays qui offre des structures de soins de qualité.

➡️Se trouve dans un endroit où vos frais de santé sont assurés en cas de soucis (détail non négligeable quand on sait que dans certains pays, les tarifs peuvent monter très haut !).

➡️Est dans un pays ou sur un continent qui ne nécessite pas de vaccins particuliers ou alors vérifier que les vaccins nécessaires sont compatibles avec votre grossesse (direction votre professionnel·le de santé pour vérifier tout ça).

➡️Par précaution, n’est pas un endroit isolé où il pourrait être difficile de rejoindre une maternité en cas de problème.

💡Un point sur l’altitude : au-dessus de 2000 mètres l’oxygène est plus rare et demande à votre organisme de s’adapter, mieux vaut donc éviter si vous n’habitez pas habituellement à plus de 2000 mètres. Notez aussi, que les maux de tête liés à l’altitude sont nettement plus fréquents avec la grossesse.

Attention également à la chaleur. Enceinte, vous y êtes plus sensible (mauvaise circulation sanguine, gonflements, déshydratation…). Pour plus de confort lors de vos vacances, nous vous conseillons d’éviter les destinations avec des températures trop importantes ou un climat très humide.

Quels moyens de transports sont conseillés enceinte ?

🚘La voiture : il est parfaitement possible de voyager en voiture enceinte. Il faut par contre prendre quelques précautions comme faire des pauses régulières (toutes les 2h si possible), porter des bas de contention de classe 2 pour les trajets de plus de 2h, prendre le temps de boire et manger… La ceinture de sécurité reste obligatoire ! Vous pouvez passer la sangle inférieure sous votre ventre et la sangle supérieure comme d’habitude.

✈️L’avion : sauf contre-indication de la personne qui suit votre grossesse, l’avion ne représente pas de risque pour vous ou votre bébé. Mieux vaut cependant éviter les vols à escales, qui peuvent être très fatigants. Bas de contention, un petit tour dans l’avion toutes les heures, une hydratation régulière et une place où vous pouvez étendre vos jambes et en route pour les vacances.

💡Bon à savoir : à partir de sept mois de grossesse, toutes les compagnies n’acceptent pas les femmes enceintes ou alors exigent un certificat médical attestant que vous êtes “autorisée” à prendre l’avion. Si vous approchez ce stade, mieux vaut donc se renseigner en amont.

🚂Le train : il s’agit du moyen de transport idéal pour les femmes enceintes. Non seulement il vous permet d’être à l’aise lors de voyages sur de longues distances mais en plus vous avez la possibilité de vous lever et de faire quelques pas (et comme toujours, n’oubliez pas vos bas de contention).

🚢Le bateau de croisière : là non plus, aucune contre-indication particulière. Sauf avis contraire de votre professionnel·le de santé, vous pouvez tout à fait passer votre babymoon en croisière. Après, avoir un souci à des milliers de kilomètres des côtes, ce n’est pas idéal non plus (la plupart des compagnies exigent d’ailleurs un certificat médical indiquant que vous n’avez pas dépassé 24 SA).

Le voilier : c’est à vous de voir. Comme pour le bateau de croisière, pas de contre-indication particulière. En revanche, le confort n’est pas vraiment optimal pour votre grossesse et il y a de vrais risques de chutes.

gif SEO

Que mettre dans ma valise pour partir en babymoon ?

Maintenant que vous savez où, quand et comment rejoindre votre babymoon : reste à savoir quoi prendre. Si en temps normal cette étape n’est déjà pas toujours une mince affaire, voici quelques indispensables à glisser dans sa valise lorsque l’on est enceinte.

On fait le point sur le kit pour la babymoon au soleil, destination de choix pour les futurs parents : crème solaire, maillot de bain et anti-moustique ☀️.

➡️La crème solaire : même si le mieux est encore de se protéger du soleil avec des vêtements, un parasol, des endroits ombragés, des lunettes, des chapeaux et autres, une crème solaire à filtre minéral et sans spray reste efficace pour protéger votre peau, plus sensible avec la grossesse (ligne brune, masque de grossesse…).

➡️Le maillot de bain : en voilà un qui mérite d’aller dans votre valise ! La natation est un sport idéal pendant la grossesse car elle permet de faire un exercice cardio-respiratoire sans pression sur le bassin ou les articulations. Piscine publique ou bain de mer : foncez.

➡️Les produits anti-moustique : aucune étude scientifique ne prouve que l’usage de produits répulsifs contre les insectes est nocif pour la femme enceinte ou le bébé. Mais rien ne prouve non plus le contraire ! Néanmoins, qu’ils soient inhalés (prises, lampes) ou appliqués sur la peau (crème, spray), la plupart des produits chimiques toxiques peuvent être transmis au fœtus. Prenez conseil auprès de votre pharmacien·ne.

Retrouvez les conseils d’Anna Roy (sage-femme, auteure et chroniqueuse TV) sur May, dans la rubrique “Est-ce que je peux ?”👀.

Quelles précautions de santé devraient être prises avant de partir en babymoon ?

Babymoon ou simples vacances, enceinte il est préférable de toujours prendre des précautions en amont. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à faire part de votre projet à votre médecin ou votre sage-femme. On vous a tout de même regroupé les principales précautions et mises en garde de nos professionnel·le·s de santé.

➡️Quel que soit le mode de transport choisi (pour arriver à destination ou sur place), discutez-en avec votre praticien·ne pour être certaine qu’il n’existe pas de contre-indication spécifique à votre parcours grossesse.

➡️Soyez prudente, quoi qu’on en dise, un voyage reste : fatiguant (ce qui favorise les contractions), long (or un immobilisme prolongé peut accentuer le risque de phlébite, caillot de sang dans les jambes. Alors pensez aux bas de contention qui ne sont certes pas très glamour mais ont le mérite d’être efficaces), incertain (les vibrations et les secousses du trajet peuvent également provoquer des contractions).

➡️Lors d’un voyage, vous vous éloignez potentiellement des lieux de soins. Or, plus vous vous rapprochez du terme et plus il est important de vérifier qu’une maternité se trouve dans les environs (on vous conseille de toujours en avoir une dans les 30 minutes autour de votre lieu de séjour).

➡️Nous en avons parlé un peu plus haut, certaines destinations nécessitent de vous faire vacciner. Or, tous les vaccins ne sont pas adaptés à la grossesse. Mieux vaut donc consulter votre médecin avant de booker votre babymoon.

Si vous avez des questions sur le sujet, n’hésitez pas à télécharger l’application May. Une équipe de sages-femmes vous répond 7j/7 de 8h à 22h.

Comment gérer les besoins médicaux pendant une babymoon à l’étranger ?

Même en prenant les meilleures précautions possibles, il peut arriver que vous ayez à gérer une urgence médicale alors que vous vous trouvez en babymoon à l’étranger. Dans ce cas-là, mêmes recommandations qu’habituellement, allez consulter au moindre doute. Et c’est dans ce cas qu’il pourra être précieux d’avoir une maternité accessible dans les 30 minutes avec une structure de soin adaptée et une localisation couverte par votre assurance santé.

💡Pour vos voyages au sein de l’Union européenne, pensez à demander votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM) en amont. Vous pouvez en faire la demande directement sur le site de l’Assurance maladie.

De votre côté, si vous avez pris soin d’emporter votre dossier médical, vous pourrez alors le transmettre pour que les personnes qui vous prendront en charge sur place disposent d’un maximum d’éléments pour vous soigner.

Si l’on résume donc : une babymoon, c’est un voyage que vous faites seule, avec des amis ou avec votre conjoint·e pour vous retrouver et profiter d’un temps d’accalmie durant votre grossesse. Attention tout de même à rester prudente et attentive aux signaux que pourrait vous envoyer votre corps, vous aurez bien d’autres occasions de partir à l’aventure un peu plus tard 😉.

Écrit par Sonia Monot avec les expert·e·s May.

Photo : yanadjana

Notre astuce
  • La babymoon est un voyage de plus en plus populaire à faire pendant la grossesse, idéale pour se détendre avant l’arrivée du bébé.
  • Pour une babymoon idéale, planifiez de préférence votre voyage pendant le deuxième trimestre, lorsque les symptômes de grossesse se calment et que vous pouvez bouger facilement.
  • Choisissez plutôt des destinations babymoon offrant des structures de soins de qualité et une bonne assurance voyage grossesse.
  • En voiture, en avion ou en train, prenez des précautions comme les bas de contention et restez hydratée.
  • Consultez votre professionnel·le de santé avant de voyager enceinte pour garantir votre sécurité et celle de votre bébé pendant ces vacances prénatales.

Écrit par Equipe May . Publié le 05 juin 2024
L'équipe May est un collectif de professionnel·les de santé et de rédacteurs·trices. Elle est notamment composée d'infirmières puéricultrices, de sages-femmes et de médecins.

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser