Bas de contention grossesse : soulagez les jambes lourdes

Déroulé grossesse
Début de grossesse
Douleurs grossesse
4 minutes

Partager l'article

Petite devinette : qu’est-ce qui est à intégrer dans votre garde robe de maternité, d’une grande élasticité mais de peu d’élégance ? Les bas de contention bien sûr !

May fait le point sur cet accessoire indispensable pour une bonne circulation veineuse pendant la grossesse ⬇️.

Quels sont les avantages à porter des bas de contention en tant que femme enceinte ?

Porter des bas de contention enceinte, c’est s’offrir un confort optimal et prévenir une mauvaise circulation veineuse. Il s’agit, plus précisément, de la difficulté du sang à remonter des membres inférieurs (les jambes) vers le cœur pour se “recharger” en tout ce dont votre corps a besoin.

Les femmes sont plus exposées à l’insuffisance veineuse que les hommes mais le risque est encore accru pour une future maman. Mais pourquoi y êtes-vous plus sujette enceinte ?

👉 Parce que lorsque vous êtes enceinte, votre volume sanguin augmente pour pouvoir apporter à votre bébé tout ce dont il a besoin.

👉 Parce que les modifications hormonales (on parle d’imprégnation hormonale) favorisent la dilatation des vaisseaux sanguins (qui donc, grossissent).

👉 Parce que la taille de votre utérus augmente considérablement et que vous pouvez prendre du poids, ce qui comprime les vaisseaux. Donc, vous avez plus de sang qui circule dans des vaisseaux plus larges et le tout est comprimé.

Tout ceci peut causer des symptômes et dysfonctionnements (qui peuvent être dangereux parfois) comme :

Les jambes lourdes (surtout en fin de journée)

Le phénomène est le suivant : lors d’une longue journée à courir partout au travail ou une après-midi shopping, vous êtes debout et avez tendance à piétiner plutôt que marcher. Résultat : le sang stagne dans les jambes, ce qui crée un problème de circulation sanguine.

Les jambes qui gonflent (également appelées œdèmes)

Vous pouvez avoir l’impression que vos pieds, vos chevilles et mêmes vos mollets sont enflés. Et malheureusement, ce n’est pas qu’une impression… La chaleur est un facteur aggravant les œdèmes.

Les malaises

En effet, la mauvaise circulation sanguine favorise les malaises. S’ajoute à ce problème les risques de chute qui nécessitent une consultation aux urgences de la maternité pour vérifier que tout va bien.

Les “petites veines qui éclatent” = varicosités

Vous avez peut-être déjà remarqué des petits réseaux de veinules rouges, bleues ou violettes sous la peau ? Elles apparaissent le plus souvent sur les jambes ou les chevilles et parfois sur le visage, le cou ou le bas du dos.

Les varices

Il s’agit d’une dilatation permanente d’une veine du réseau superficiel des jambes (le réseau superficiel transporte 10 % du sang). Une varice peut apparaître quand une valvule, dont la fonction est de ne pas laisser le sang revenir “à contre-courant”, se relâche et fait moins bien son travail, ce qui permet au sang de s’accumuler. Cette grosse veine est alors visible, bleuâtre et peut être douloureuse (elle peut être localisée sur les grandes lèvres). Elle nécessite peut-être un traitement (malheureusement, elle se traite plutôt après l’accouchement).

Les impatiences

Ce trouble survient particulièrement au repos, le soir ou la nuit. Il se manifeste par des picotements, fourmillements, voire des douleurs dans les membres inférieurs, entraînant un besoin urgent et irrésistible de les bouger pour les soulager.

Il pourrait être lié à une carence en fer et en folates, mais les modifications hormonales induites par la grossesse (oui encore elles) semblent aussi y participer…

Les hémorroïdes

Il s’agit de vaisseaux sanguins entrelacés qui tapissent l’intérieur de l’anus ou sont situés sur la partie basse du rectum, ils sont eux aussi impactés par l’insuffisance veineuse : les vaisseaux gonflent et forment des boules inconfortables voire douloureuses au niveau de l’anus.

La phlébite

Une complication grave peut survenir : à cause de la stagnation du sang dans les membres inférieurs, un caillot peut se former au sein d’une veine de la jambe, occasionnant douleur, gonflement, rougeur… C’’est un motif de consultation en urgence !

Le risque principale de la phlébite est la migration du caillot jusqu’à l’artère pulmonaire, provoquant l’obstruction de celle-ci : on appelle cela une embolie pulmonaire, dont les conséquences pulmonaires et cardiaques peuvent être gravissimes.

Certes, ils ne sont pas très glamours, ni agréables, mais les bas de contention sont vraiment TRÈS efficaces grâce à leur compression en prévention de ces désagréments courants de la grossesse ! Chez May, on privilégie le confort et la sécurité à la tendance 😎.

🚄 Lorsque vous faites un voyage (en train, en voiture ou en avion), les bas de contention sont fortement recommandés. En effet, les longs trajets nécessitent souvent d’être immobile et lorsqu’il est prolongé, il peut favoriser un désordre veineux et accentuer le risque de phlébite.

gif SEO

A quel mois porter des bas de contention pendant la grossesse ?

Vous pouvez commencer à porter des bas de contention dès le premier trimestre de la grossesse. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin ou votre sage-femme pour avoir plus de conseils et obtenir une ordonnance.

Quels bas de contention choisir enceinte ?

Pour vous aider dans votre choix de bas de contention, vous pouvez suivre ces conseils :

🍃 Préférez des matières respirantes, comme le lin.

🎨 Optez pour des couleurs qui vous plaisent : un nude qui correspond à votre carnation ou un noir transparent, par exemple.

🚑 N’hésitez pas à vous rendre dans différentes pharmacies : toutes ne pratiquent pas les mêmes prix et ne proposent pas les mêmes modèles.

🦶 Pensez à prendre un modèle pieds ouverts (lorsque le collant s’arrête aux chevilles ou ne recouvre pas les orteils), surtout en été, pour faire respirer vos orteils !

🧦 Il n’y a pas que les bas autofixants : il existe des collants de grossesse et des chaussettes qui montent moins haut, pour mieux respirer.

Existe-t-il des risques associés au port de bas de contention pendant la grossesse ?

Les bas de contention sont conseillés pour la maman enceinte et il n’existe pas de risque réel à les porter. Cependant, il est possible de ressentir quelques effets indésirables qui n’entraînent néanmoins aucun danger :

👉 Une trop grande pression sur les jambes (il ne faut pas non plus que les bas coupent complètement la circulation sanguine).

👉 Lorsque le pied n’est pas recouvert par le bas, il peut enfler.

👉 Une réaction de la peau (comme des rougeurs) à la matière du bas de contention.

👉 Le frottement désagréable du bas de contention sur la peau.

D’où l’intérêt de bien choisir ses bas de contention et d’en parler avec votre médecin, afin de pouvoir prévenir ces effets secondaires.

Où acheter des bas de contention enceinte ? A quel prix ?

Puisqu’il s’agit de votre santé plus que de mode, le·la professionnel·le qui vous suit peut vous prescrire les bas de contention. Vous pouvez ensuite vous rendre dans une pharmacie (ou plusieurs) pour choisir le modèle et le prix qui vous correspond le mieux.

Bonne nouvelle ! Les bas de contention sont pris en charge par l’Assurance Maladie. En général, le prix moyen des bas de contention en pharmacie est de 37 €. D’après le site Ameli, vous bénéficiez d’un remboursement de 8 paires de bas de contention par an, sur ordonnance. Bien sûr, en cas d’effilage du bas de contention, il est possible d’avoir d’autres paires. On ne vous laissera pas dans la galère 😉.

D’autres questions ? Téléchargez l’application May, une équipe de sages-femmes est disponible 7 j / 7 de 8 heures à 22 heures pour vous répondre.

Pour conclure, les bas de contention sont extrêmement efficaces contre les jambes lourdes, qui gonflent, les phlébites, les varices, les varicosités, les hémorroïdes et autres joyeusetés. Vous verrez, vous allez les adopter même si ce n’est pas ce qu’on préfère dans la grossesse 😉.

Écrit par Andréa Lepage avec les expert·e·s May.

Photo : Envato

Notre astuce
  • Les bas de contention sont un accessoire indispensable dans votre garde-robe de maternité.
  • Ils sont particulièrement bénéfiques pour prévenir des maux courants de la grossesse tels que les jambes lourdes, causés par une circulation sanguine altérée.
  • Les bas de contention sont particulièrement recommandés, notamment lors de voyages prolongés.
  • Il est conseillé de commencer à porter les bas de contention dès le premier trimestre de la grossesse, en choisissant des modèles adaptés et respirants.
  • Cependant, il faut faire attention à certains effets indésirables potentiels, tels que la pression exagérée sur les jambes.
  • Les professionnel·le·s de la santé peuvent prescrire ces bas, qui sont pris en charge par l’Assurance Maladie.
  • Pour choisir judicieusement, rendez-vous en pharmacie pour essayer différentes marques pour trouver celle qui vous conviendra le mieux !

Écrit par Equipe May . Publié le 07 février 2024
L'équipe May est un collectif de professionnel·les de santé et de rédacteurs·trices. Elle est notamment composée d'infirmières puéricultrices, de sages-femmes et de médecins.

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser