La deuxième échographie : tête et organes en vue !

Déroulé grossesse
Développement du fœtus
4 minutes

Partager l'article

La deuxième échographie, un moment que vous attendez avec impatience ? Ou au contraire, un moment que vous redoutez ? Il faut dire que voir ce qu’il y a “à l’intérieur” peut être perçu comme extraordinaire et excitant ou à l’inverse comme profondément angoissant. A chacune, à chacun sa perception. Quoiqu’il en soit, ayez en tête que les échographies sont des examens médicaux de dépistage faisant partie du suivi médical de la grossesse et dont le principal objectif est de vérifier que tout se passe bien pour votre bébé.

Dans cet article, on vous parle de l’échographie du deuxième trimestre ⬇️.

Quand faire la deuxième échographie ?

Au cours du 5ème mois, idéalement à 22 semaines d’aménorrhée (exactement entre 22 et 24 SA).

C’est une période au cours de laquelle il y a encore beaucoup de liquide amniotique par rapport au volume du bébé, ce qui permet une excellente visibilité du corps du fœtus (à la fois parce qu’il n’est pas collé aux parois et que le liquide amniotique favorise la transmission des ondes de l’appareil d’échographie).

Qu’est-ce qu’on voit à la seconde échographie ?

Cet examen est capital. Maintenant que votre fœtus a bien grandi, l’échographiste peut réaliser un examen morphologique complet et détaillé. C’est pour cela que cette échographie est souvent appelée “échographie morphologique”.

Si à ce stade de la grossesse, votre bébé est trop gros pour tenir en entier dans l’écran, vous allez néanmoins le voir sous toutes les coutures et dans les détails ! Cette nouvelle échographie permet en effet de regarder sa tête et tous ses organes, désormais formés et suffisamment volumineux pour être observés. Imaginez que l’on fait un scanner de votre bébé, de haut en bas et d’avant en arrière !

Pour cette observation échographique minutieuse, l’échographiste doit obligatoirement prendre différentes images pour s’assurer que votre bébé se développe bien :

  • Le cerveau : les différentes structures et les mesures du tour de sa tête.
  • Le visage : photo de sa bouche et de son nez.
  • Le cœur : 4 photos obligatoires dont les 4 cavités du cœur, les 3 vaisseaux qui partent du cœur, les vaisseaux qui vont vers le cœur, la bonne connexion du côté gauche avec l’aorte qui amène le sang vers tout le corps.
  • L’abdomen : photo au niveau de l’estomac pour faire la mesure de son tour de ventre.
  • La jambe : pour la mesure de l’os de la cuisse le fémur.
  • Le dos : pour voir toute la colonne vertébrale.
  • Une coupe du milieu du dos : pour apercevoir les reins.
  • Une coupe du bas de l’utérus : pour vérifier l’emplacement du placenta.

En général, quelques autres photos s’ajoutent grâce à la technique d’imagerie médicale, notamment le petit profil, tant attendu par les parents, créant déjà le débat pour savoir de qui il a pris son nez ! On peut aussi observer les mouvements de ses bras et de ses mains. Peut-être verrez-vous une petite main venir s’approcher du visage ? Un pouce dans la bouche ? Tout est déjà possible !

L’échographiste ne se contentera pas d’observer le corps de votre bébé au cours de l’examen. Il est aussi chargé de le mesurer : tour de la tête, tour du ventre, et la longueur de l’os de la cuisse (le fémur). A partir de ces 3 données, la machine fera une approximation du poids de votre enfant. A ce stade de la grossesse, le bébé fait en général environ 500 g et mesure +/- 20 cm de la tête aux fesses.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à télécharger l’application May. Vous pourrez accéder à une messagerie avec des sages-femmes qui vous répondent 7j/ 7 de 8h à 22h.

Quelles anomalies peuvent être découvertes lors de la deuxième échographie ?

Au risque de se répéter, la deuxième échographie de grossesse est surnommée « échographie morphologique ». Ce qui implique d’observer la morphologie de votre enfant et d’identifier d’éventuelles anomalies afin de les prendre en charge à temps et d’instaurer un suivi de grossesse particulier.

Si une anomalie est suspectée, le·la praticien·ne vous prescrit des examens supplémentaires pour la confirmer, ou non.

gif SEO

Peut-on connaître le sexe du bébé à la deuxième échographie ?

Bonne nouvelle ! Pour celles et ceux qui souhaitent connaître le sexe du bébé, c’est bien au cours de la deuxième échographie que c’est possible. Au début de votre examen vous pouvez prévenir l’échographiste si jamais vous ne souhaitez pas le connaître. De toute façon, il est certain qu’il·elle vous posera la question. Alors, sur quel sexe misez-vous ? Fille ou garçon ?

Les échographies : aspects pratiques

Qui peut les réaliser et où ?

Toutes les échographies obstétricales sont réalisées par un·e échographiste. Et même si elles ne sont pas obligatoires, elles sont vivement recommandées. Tous les médecins/gynécologues et toutes les sage-femmes ne sont pas des échographistes, renseignez-vous directement auprès d’eux même si la plupart du temps cette activité est clairement affichée. Les échographies sont pratiquées en cabinet de ville, dans les centres de radiologie, les maisons de santé, à l’hôpital,…

Comment trouver un bon échographiste ? La réponse à cette question est difficile ! Les avis des amies passées avant sont souvent bons à prendre et surtout l’avis de la sage-femme ou du médecin qui suit votre grossesse. N’hésitez pas à leur demander :

  • Si le gynécologue-obstétricien, la sage-femme ou le médecin prenaient le temps d’expliquer.
  • S’ils demandaient l’autorisation de la patiente avant n’importe quel examen : en tant que femme enceinte, n’oubliez pas que c’est votre corps, votre grossesse.
  • Si le cadre était agréable (ça compte!).

L’important (au-delà de la compétence de l’échographiste, qu’il est difficile de juger) est que vous puissiez poser toutes vos questions et que vous vous sentiez écoutée lors de la consultation prénatale.

Quelle prise en charge par l’Assurance Maladie ?

Voici les tarifs “conventionnés” des trois échographies :

  • Echographie de grossesse du 1er trimestre : 61 euros (prise en charge à 70 % par l’assurance maladie)
  • Echographies du 2ème et du 3ème trimestre : 100 euros (prises en charge à 100 % par l’assurance maladie)

Les professionnels exerçant en secteur 1 pratiquent les tarifs sécurité sociale. Les professionnels en secteur 2 pratiquent des dépassements d’honoraires, qui peuvent être ou pas couverts par les mutuelles. Attention, ces dépassements peuvent être importants : n’hésitez pas à demander les tarifs avant de prendre RDV pour éviter les mauvaises surprises !

Se préparer

Peut-on venir avec ses enfants ?

Il vaut mieux éviter et ce, pour plusieurs raisons :

  • Cet examen prénatal leur paraît très long et l’impatience les guette facilement après quelques minutes.
  • Les enfants ne comprennent pas les images et le sens de celles-ci (c’est déjà très très compliqué pour les adultes).
  • Les enfants peuvent gêner le bon déroulé de l’examen en distrayant à outrance l’échographiste.
  • Et enfin, vous n’êtes pas à l’abri d’une mauvaise nouvelle.

Combien de temps dure l’échographie ?

Il s’agit de la plus longue des échographies. La durée de l’examen est variable en fonction de l’examinateur et du type d’échographie. Pour faire simple, comptez 20 minutes pour les plus rapides et 40 à 50 minutes pour les plus longues.

Quels sont les bons gestes à faire pour une bonne échographie ?

L’échographie peut être de « mauvaise qualité » au niveau des ultrasons (qui permettent d’écouter les battements du cœur et l’environnement du bébé) lorsque vous mettez des crèmes (hydratantes, huiles, savon…) sur votre ventre. Evitez d’en mettre les jours avant l’écho.

Il est conseillé de boire de l’eau avant l’échographie et de ne pas aller aux toilettes dans l’heure avant l’examen. La raison ? Pour observer le fœtus plus aisément.

Vous savez maintenant à quoi vous attendre pour votre deuxième échographie de grossesse ! Il ne manque plus que la troisième échographie et la rencontre parents/bébé 👶.

Notre astuce
  • La deuxième échographie est réalisée au cours du deuxième trimestre.
  • Aussi appelée « échographie morphologique », elle offre une vision détaillée du bébé, de ses organes et de sa croissance.
  • L’échographiste effectue un examen complet, mesurant le tour de la tête, le tour du ventre, et la longueur de l’os de la cuisse (fémur), permettant une estimation du poids du bébé.
  • Cette étape, souvent excitante pour les parents, révèle la morphologie du cerveau, du visage, du cœur, de l’abdomen, des jambes, du dos, et offre même la possibilité de connaître le sexe du bébé.
  • Prévenez bien l’échographiste si vous ne souhaitez pas savoir si c’est une fille ou un garçon.
  • L’échographiste, chargé de détecter d’éventuelles anomalies, examine minutieusement chaque aspect du bébé. En cas de suspicion, des examens supplémentaires sont nécessaires.
  • Les échographies sont réalisées par des échographistes, disponibles dans divers lieux tels que les cabinets de ville, les centres de radiologie, les maisons de santé, ou à l’hôpital.
  • Les tarifs conventionnés varient selon les trimestres, avec une prise en charge de 70 % pour la première échographie et de 100 % pour les suivantes.
  • Il est recommandé d’éviter de mettre des crèmes sur le ventre avant l’échographie, de boire de l’eau pour une meilleure visualisation et d’éviter d’amener des enfants pour assurer le bon déroulement de l’examen.
  • La deuxième échographie est un moment clé pour les parents, offrant une vision détaillée de la croissance de ses organes et de la santé du bébé.

 


Écrit par Equipe May . Publié le 28 janvier 2024
L'équipe May est un collectif de professionnel·les de santé et de rédacteurs·trices. Elle est notamment composée d'infirmières puéricultrices, de sages-femmes et de médecins.

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser