Développement du fœtus

Tout savoir sur le développement du fœtus du début de la grossesse à l’accouchement

Nos articles les plus consultés

Tous les articles

L’essentiel sur le développement du fœtus

Une fois le petit plus constaté sur votre test de grossesse, vous allez très certainement commencer à vous poser 1000 et 1 questions sur le développement de votre bébé. Des premières semaines jusqu’à l’accouchement, l’embryon de moins d’1 millimètre va devenir un fœtus de plusieurs dizaines de centimètres et enfin un nouveau-né !

Pour tout savoir sur le développement du foetus, c’est par ici 👇

Comment favoriser le développement du fœtus ?

C’est sûrement l’une des questions que posent le plus souvent les femmes enceintes lors des consultations de suivi de grossesse. Nous préférons mettre dès maintenant fin au suspens, il n’y a pas de recette miracle. Inutile donc de vous mettre la pression ou de culpabiliser. Si vous respectez les règles de base (alcool, alimentation, activités physiques, …) transmises par la sage-femme ou le médecin qui vous suit, c’est déjà très bien !
Au gré des semaines de grossesse, votre corps va accomplir des miracles et lui-même se transformer. Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est de prendre soin de vous !

Quelle est la position du fœtus mois par mois ?

L’utérus, la poche des eaux et le liquide amniotique constituent l’environnement dans lequel se développent l’embryon puis le fœtus. Le placenta fait, bien sûr, aussi partie de cet environnement.
L’utérus est un muscle dont l’intérieur est tapissé de vaisseaux sanguins (muqueuse appelée l’endomètre). Il ne mesure que 8 cm quand vous n’êtes pas enceinte. Il va progressivement s’étendre au fur et à mesure de l’évolution de la grossesse jusqu’à atteindre la taille d’une pastèque avant l’accouchement. Comme tous les muscles, l’utérus peut se contracter. Ce sont ces fameuses contractions qui aideront votre bébé à naître pendant le travail.

A l’intérieur de l’utérus, on trouve la poche des eaux qui se forme dès 3SA. Elle est composée d’une membrane étanche (la poche) et remplie de liquide amniotique (les eaux) dans lequel baigne votre bébé. Ce liquide, venant initialement de la filtration du plasma maternel, est ensuite principalement composé de l’urine du fœtus, et de sécrétions de ses poumons !

Au cours du premier trimestre de grossesse (jusqu’à la 14ème semaine d’aménorrhée), l’embryon se forme, les premiers organes apparaissent et le cœur commence à battre. Lors de l’échographie du premier trimestre (entre la 11ème semaine et la 14ème semaine d’aménorrhée), l’embryon humain a déjà bien évolué et vous pourrez distinguer la morphologie de votre bébé. Même si cette échographie sert surtout à détecter d’éventuelles anomalies, profitez-en pour admirer votre bébé sous toutes les coutures. Après ce premier trimestre qui n’a peut-être pas été de tout repos (nausées, … ), vous l’avez bien mérité !

En général, c’est à partir du 4ème mois de grossesse, que vous commencez à sentir votre bébé bouger dans votre ventre. Comme vous le constaterez, sa position n’est pas encore figée. A ce stade de son développement, votre bébé est mobile et comme il a encore de la place dans l’utérus, il en profite pour se déplacer, se retourner, taper des pieds et des mains … pour votre plus grand bonheur !

A partir du 7ème mois de grossesse, votre bébé va commencer à se positionner pour l’accouchement. Dans 95% des cas, il se positionne la tête en bas afin de faciliter le passage par le bassin de la mère lors du travail. Dans 4% des cas, le bébé se positionne dans le sens inverse, en siège. Le siège peut alors être complet (le bébé est assis en tailleur) ou décomplété (ses fesses sont en bas et ses jambes sont relevées). Enfin, dans 1% des cas le bébé se positionne de manière transversale ou oblique.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer que votre bébé ne se retourne pas totalement :

  • la tonicité de votre utérus : dans un utérus très tendu, le bébé peut manquer de place pour se retourner. A l’inverse, il peut être plus à l’aise assis en tailleur si l’utérus est très détendu.
  • une malformation de l’utérus ou un placenta placé trop bas dans celui-ci.
  • un cordon ombilical trop court ou une faible quantité de liquide amniotique peuvent aussi restreindre le bébé dans ses mouvements.

 

Dans tous les cas, vous n’êtes pas responsable du placement de votre bébé et vous ne pouvez pas y faire grand-chose. C’est lors de l’échographie du 3ème trimestre que vous connaîtrez la position de votre bébé.

Il existe une manoeuvre (VME : version par manoeuvre externe) qui peut être proposée lorsque le bébé n’est pas en présentation céphalique : l’obstétricien place ses mains sur le ventre de la femme, et encourage la rotation du foetus.

Quand est-ce qu’un fœtus devient un bébé ?

Techniquement, le fœtus devient un bébé à la naissance. En réalité, la plupart des futurs parents appellent déjà leur fœtus “bébé” pendant la grossesse et c’est très bien comme ça. Si vous êtes attachée à l’usage de la terminologie exacte, voici comment nommer votre futur bébé selon l’évolution de la grossesse :

  • De la fécondation à la 10ème semaine d’aménorrhée, c’est le stade embryonnaire. On parle alors d’embryon.
  • De la 11ème semaine d’aménorrhée jusqu’à la naissance, c’est le stade foetal. On parle alors de foetus.
  • Après la naissance, votre bébé est un nouveau-né ou un nourrisson, c’est comme vous voulez !

Comment savoir si c’est un garçon ou une fille ?

Même si les dés sont jetés dès la rencontre de l’ovule et du spermatozoïde, c’est à partir de la 9ème semaine que l’embryon commence à sécréter des hormones qui orientent le développement et la régression de certaines structures internes, qui font que l’on devient fille ou garçon : ovaires ou testicules, par exemple.

Dans la grande majorité des cas, il faudra attendre l’échographie du deuxième trimestre (entre 22 et 24 SA) pour pouvoir connaître avec certitude le sexe de votre bébé. Si vous souhaitez garder la surprise, pensez bien à prévenir la sage-femme ou le médecin qui pratique l’échographie afin d’éviter qu’il ne vous dévoile le sexe de votre bébé par inadvertance.

Quant aux légendes urbaines qui permettraient de connaître le sexe du bébé en fonction de la forme du ventre, des nausées de la femmes enceinte ou du mouvement d’un pendule placé au-dessus du ventre, nous sommes au regret de vous informer qu’il ne s’agit que de légendes urbaines 😉

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles dédiés à la grossesse, l’alimentation, l’allaitement, etc.

Je m’inscris à la newsletter
May Santé