Fesses rouges et mycose du siège chez bébé : que faire ?

Santé bébé
3 minutes

Partager l'article

En vous occupant de votre bébé, vous constatez que ses fesses sont devenues rouge vif, voire qu’il a eu une poussée de boutons ? Il s’agit peut-être d’une mycose. Comment la repérer et la soigner ? Quand consulter un·e médecin ?

Réponse, ici ! ?

Quels sont les symptômes spécifiques d’une mycose du siège sur les fesses rouges de mon bébé ? Comment la différencier d’un érythème ou d’une autre rougeur ?

L’érythème fessier et la mycose se développent tous deux au sein de zones humides du corps. L’érythème fessier est une irritation causée, dans la grande majorité des cas, par le contact prolongé de la peau des fesses du bébé avec une couche souillée. La mycose du siège est, quant à elle, une complication de l’érythème fessier causé par le candida albicans : la prolifération d’un champignon naturellement présent dans la flore intestinale du bébé. Ainsi, si un érythème fessier n’est pas traité, le risque de voir se développer une mycose du siège chez le bébé existe.

Dans le cas d’un simple érythème fessier, le bébé a des rougeurs importantes sur la peau des fesses et éventuellement des petits boutons. En outre, une sensation de chaleur au toucher et des douleurs au moment du change peuvent également être constatées.

En cas de mycose du siège chez le bébé, les symptômes sont :

  • des fesses rouge vif (la rougeur atteint les plis cutanés de l’aine ou des fesses),
  • avec éventuellement une éruption cutanée avec l’apparition de petites pustules en périphérie des lésions,
  • la présence d’un dépôt blanchâtre au niveau des lésions.

La mycose du siège et la mycose de la bouche peuvent être liées.

gif SEO

Quelles peuvent être les causes de l’apparition de la mycose ?

La mycose du siège étant une complication de l’érythème fessier, les facteurs favorisant la prolifération de la bactérie et donc l’apparition de la mycose sont les mêmes que pour l’érythème fessier :

  • l’hyperacidité des selles, notamment en cas de diarrhée ou de poussée dentaire,
  • une hygiène du siège à revoir c’est-à-dire un changement de couches trop peu fréquent ou une toilette intime trop rapide et/ou trop superficielle. Cela favorise la macération, la chaleur et l’humidité au niveau de la zone intime du nourrisson et peut donc causer la mycose car la peau du bébé est restée en contact trop longtemps avec les selles et/ou l’urine,
  • les frottements de la couche sur la peau des fesses du bébé (surtout lorsqu’il est en position assise), les bodys et les pantalons en matière synthétique et/ou trop serrés ou l’utilisation de produits de toilette inadaptés car ils favorisent les irritations.

Si vous avez des questions à ce sujet, n’hésitez pas à télécharger l’application May. Une équipe d’infirmières puéricultrices et de pédiatres vous répond 7j/7 de 8h à 22h.

Comment puis-je traiter une mycose sur les fesses de mon bébé ?

Si vous pensez que votre bébé a une mycose sur les fesses, vous devez consulter votre médecin ou pédiatre afin qu’il·elle établisse un diagnostic et, s’il s’agit bien d’une mycose, vous prescrive un traitement adapté.

?En attendant le rendez-vous avec votre professionnel·le de santé, l’approche ABCDE peut être un moyen mnémotechnique pour vous aider à vous souvenir de la marche à suivre :

  • A pour air : si vous le pouvez, n’hésitez pas à laisser votre bébé “les fesses à l’air” de temps en temps pour permettre à la peau de sécher et éviter l’excès d’humidité.
  • B pour barrière : appliquez une crème de change à base d’oxyde de zinc.
  • C pour cleansing (nettoyage) : à chaque change, pensez à nettoyer les urines à l’eau claire et les selles avec un nettoyant doux. N’oubliez pas de rincer abondamment et de bien sécher sa peau (sans oublier les plis cutanés) en tamponnant à l’aide d’un linge propre.
  • D pour dry diaper (couche sèche) : les couches de votre bébé doivent être changées au moins 6 fois par jour en particulier en cas de diarrhée. Veillez à changer de couche toutes les deux heures en journée et après chaque selle et/ou urine pour le nouveau-né. Pour le nourrisson plus âgé, vous pouvez la changer toutes les 3 ou 4 heures.
  • E pour éducation : lavez-vous les mains avant et après chaque changement de couche.

❗Le talc favorise l’humidité et les lingettes parfumées peuvent aggraver l’inflammation, ils sont donc déconseillés lors de la toilette, tout comme le liniment qui ne nettoie pas la peau.

?Le saviez-vous ? : Le choix de la couche est primordial pour prévenir l’érythème fessier et donc la mycose du siège chez le bébé. Deux éléments sont à prendre en compte, la taille et la matière de la couche :

  • Une couche trop grande entraîne des frottements tandis qu’une couche trop serrée peut, quant à elle, provoquer des irritations. Dans le cas où votre bébé serait entre deux tailles, il est conseillé de choisir la plus petite des deux et de ne pas trop serrer la couche.
  • Concernant la matière, si vous utilisez des couches jetables, privilégiez des couches de gammes premium super absorbantes pour garder les fesses du bébé au sec. Si vous utilisez plutôt des couches lavables, privilégiez celles en chanvre ou en microfibres car elles absorbent mieux l’humidité que les couches en coton. De plus, nous vous recommandons de les laver fréquemment (en évitant les assouplissants) et de bien les rincer.

Quels produits antifongiques sont sûrs et adaptés pour traiter la mycose chez les nourrissons ?

Une fois la mycose diagnostiquée, le·la professionnel·le de santé prescrit le plus souvent un médicament antifongique sous forme de crème pour la traiter. Vous devrez donc appliquer cette crème barrière sur les lésions cutanées une à plusieurs fois par jour selon la posologie recommandée par votre médecin ou pédiatre.

Dois-je consulter un médecin si je soupçonne que mon bébé a une mycose sur les fesses ?

Vous devez consulter votre médecin dès que vous soupçonnez une mycose sur les fesses de votre bébé car elle nécessite une prise en charge médicale. N’hésitez pas à rester attentif·ve et à prendre rendez-vous dès que vous avez un doute !

La mycose du siège est assez fréquente chez le bébé, alors pas d’inquiétude ! Rendez-vous chez votre médecin qui vous confirmera ou non la présence d’une mycose et vous expliquera la marche à suivre.


Écrit par Equipe May . Publié le 31 August 2023
L'équipe May est un collectif de professionnel·les de santé et de rédacteurs·trices. Elle est notamment composée d'infirmières puéricultrices, de sages-femmes et de médecins.

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour mieux appréhender les premières semaines avec votre bébé

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser