Fissure de la poche des eaux : les indices à ne pas ignorer

Déroulé grossesse
3 minutes

Partager l'article

La poche des eaux est un véritable bouclier pour votre bébé, elle le protège des infections extérieures. En fin de grossesse, il peut arriver qu’elle se fissure. Comment reconnaître la fissure de la poche des eaux et que faire lorsqu’on l’a identifiée ? May vous éclaire 💡.

Quels sont les symptômes d’une fissure de la poche des eaux ?

La fissure de la poche des eaux, comme son nom l’indique, se traduit par l’écoulement de liquide amniotique. Elle n’est pas accompagnée d’autres symptômes. . On la distingue de la rupture franche qui se traduit par la perte du liquide amniotique en grande quantité. Lors d’une fissuration, l’écoulement est plus léger.

💡La poche des eaux se rompt le plus souvent pendant le travail, sous l’effet des contractions.

Comment savoir si ma poche des eaux est rompue ?

La fissure de la poche des eaux peut parfois être difficile à identifier puisqu’elle peut se confondre avec les pertes vaginales de fin de grossesse.

Pour la reconnaître, il est nécessaire de prêter attention à l’aspect des pertes : le liquide amniotique ressemble à de l’eau. Il n’a pas d’odeur, ni de couleur. L’écoulement n’est pas forcément continu mais il ne se retient pas et il ne s’arrêtera pas tant que le bébé ne sera pas né.

La quantité des pertes est variable : un effet goutte-à-goutte ou un écoulement plus ou moins abondant. Le flux peut être plus important lorsque vous bougez ou lorsque votre bébé bouge. Vous pouvez alors ressentir une sensation d’humidité constante dans la culotte.

Les autres pertes que vous pouvez avoir en fin de grossesse présentent des caractéristiques différentes. Par exemple :

👉 Les pertes vaginales sont blanches, plus épaisses et ponctuelles (si elles sentent mauvais, il est nécessaire d’aller consulter).

👉 Les fuites urinaires, quant à elles, ont une teinte plus ou moins jaune et sentent l’urine. Elles sont ponctuelles et s’écoulent en faible quantité.

👉 Enfin, le bouchon muqueux est glaireux, gélatineux, beige, brunâtre ou rosé. La perte du bouchon muqueux se fait n’importe quand en fin de grossesse.

Au moindre doute, n’hésitez pas à poser la question à votre sage-femme ou à vous rendre aux urgences de la maternité.

Vous avez d’autres questions ? Téléchargez l’application May, une équipe de sages-femmes est disponible de 8 heures à 22 heures pour vous répondre.

gif SEO

Quelles sont les complications possibles liées à une fissure de la poche des eaux ?

Il peut arriver que la poche des eaux se fissure prématurément pendant la grossesse, le risque est l’accouchement prématuré notamment suite à une infection (principalement par le streptocoque B) à cause d’une bactérie qui se localise généralement au niveau de la flore intestinale ou du vagin. Le bébé, n’étant plus protégé du monde extérieur par la poche des eaux, il peut alors être contaminé.

A terme (à partir de 37 SA), si la poche des eaux s’est rompue mais que les contractions de travail ne se manifestent pas, un déclenchement est alors nécessaire pour éviter tout risque infectieux.

Que se passe-t-il en cas de fissure de la poche des eaux ?

Si vous suspectez une fissuration de la poche, direction les urgences de la maternité.

Si vous êtes à moins de 37 SA, que le liquide est vert et/ou que le travail a déjà commencé, rejoignez la maternité sans tarder !

💡Un liquide vert est un liquide méconial. Le méconium est le premier caca du bébé. Habituellement, celui-ci est rejeté par le bébé après l’accouchement mais il peut aussi être rejeté dans le liquide amniotique avant ou pendant la naissance. Cela nécessite alors une surveillance rapprochée du fœtus pour vérifier qu’il va bien.

Par contre, si vous êtes à plus de 37 SA, vous êtes moins pressée : on recommande de se rendre à la maternité dans un délai d’une à deux heures.

Un examen sera effectué pour vérifier s’il s’agit bien de liquide amniotique et votre prise en charge dépendra ensuite du terme où vous en êtes et de votre situation générale.

Si vous êtes à terme, vous resterez à l’hôpital le temps que le travail commence, de façon spontanée ou par déclenchement si celui-ci venait à trop tarder. Si la fissure de la poche des eaux constitue une menace d’accouchement prématuré, l’équipe analysera la situation pour décider de la marche à suivre la plus protectrice pour votre bébé et vous-même.

Est-ce que toutes les fissures de la poche des eaux nécessitent une hospitalisation ?

Oui, une fissure de la poche des eaux nécessite de se rendre à la maternité car votre bébé n’a plus son bouclier de protection et l’accouchement se profile ! S’il s’agit bien d’une fissure, il y a de bonnes chances que vous deviez être hospitalisée, quel que soit votre terme.

Dans les cas, très rares, où la membrane s’ouvre bien avant le terme de la grossesse, la mère et l’enfant sont surveillés de près, des antibiotiques sont donnés dans le but que le bébé reste le plus longtemps possible à l’intérieur.

Quand faut-il consulter un professionnel en cas de soupçon de fissure de la poche des eaux ?

Au risque de nous répéter, rendez-vous aux urgences de la maternité dès que vous pensez qu’il y a une fissure de la poche des eaux, même si vous hésitez. On n’est jamais trop prudent.

Rappel : il est très utile d’avoir connaissance de la différence entre la fissure de la poche des eaux, les pertes vaginales et les fuites urinaires comme nous l’avons expliqué plus haut.

Vous l’aurez compris, la rupture de la poche des eaux, même seulement une fissuration, est un grand événement ! On espère vous avoir éclairé sur cette dernière afin de savoir réagir en conséquence 😉.

Écrit par Andréa Lepage avec les expert·e·s May

Photo : Envato


Écrit par Equipe May . Publié le 27 décembre 2023
L'équipe May est un collectif de professionnel·les de santé et de rédacteurs·trices. Elle est notamment composée d'infirmières puéricultrices, de sages-femmes et de médecins.

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour découvrir nos conseils pratiques

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser