La salmonellose, un danger pour la grossesse ?

Alimentation grossesse
3 minutes

Partager l'article

Lors d’une grossesse, on ne compte plus les précautions alimentaires à respecter. Les coupables ? Les infections qui, si elles sont attrapées par une femme enceinte, peuvent aussi bien impacter la santé de la future mère et celle du fœtus.

La salmonellose est l’une de ces infections : on vous dit tout ?!

Qu’est-ce que la salmonellose ?

Peut-être moins célèbre que la toxoplasmose ou que la listériose, la salmonellose n’en reste pas moins une infection relativement répandue.

Il s’agit d’une infection provoquée par la bactérie “salmonella”, présente dans l’intestin des animaux et dans leurs excréments. Elle se transmet à l’être humain via la consommation d’aliments contaminés. D’après l’Institut Pasteur, la salmonellose est la deuxième cause d’infection gastro-intestinale chez l’être humain.

Si elle reste bénigne dans la majorité des cas, elle peut se révéler très grave chez des personnes plus fragiles comme les personnes âgées, les personnes immunodéprimées, les nourrissons et, le cas qui nous intéresse ici, les femmes enceintes.

Comment peut-on être contaminée par la salmonellose ?

Nous venons de le voir, la salmonellose s’attrape en mangeant des aliments contaminés par la bactérie “salmonella”.

Heureusement, il existe des moyens pour limiter les risques d’infections. D’ailleurs, c’est plus ou moins les mêmes indications que celles préconisées pour éviter la listériose et la toxoplasmose. Il s’agit principalement d’adapter son alimentation et son hygiène en cuisine.

Rien de bien sorcier, mais tout de même un peu contraignant à surveiller au quotidien, on vous l’accorde. On vous a fait la liste détaillée plus bas, dans la partie aliments ?.

?Bon à savoir : la bactérie salmonella survit à la congélation mais elle est détruite par la cuisson. C’est pourquoi une bonne cuisson à point est une étape à ne surtout pas négliger.

De plus, si vous consommez de la viande surgelée, la cuisson doit être effectuée sans décongélation préalable car celle-ci augmente le risque de multiplication bactérienne et donc de salmonellose.

Quels sont les symptômes de la salmonellose chez les femmes enceintes ?

La salmonellose provoque une gastro-entérite aiguë, c’est-à-dire :

  • de la fièvre,
  • une diarrhée,
  • des vomissements,
  • des douleurs abdominales.

Ces symptômes se manifestent dans les 12 à 36h après la consommation de l’aliment contaminé et durent 3 à 7 jours en fonction de la quantité de bactéries ingérées.

gif SEO

Quels sont les risques de la salmonellose pendant la grossesse ?

En plus des symptômes énoncés plus haut, la salmonellose peut être à l’origine de plusieurs complications.

Si la diarrhée et les vomissements se révèlent trop importants, il y a un risque non négligeable de déshydratation. Il est donc très important de continuer à boire beaucoup d’eau. Pour rappel, il est conseillé de boire 1,5 L d’eau par jour.

Surtout, lors d’une grossesse, la salmonellose peut se transmettre de la mère au fœtus. Heureusement, ce phénomène n’arrive que rarement. C’est pourquoi, si vous constatez l’un des symptômes listés ci-dessus, n’hésitez pas à consulter un·e professionnel·le de santé.

Si vous avez des questions sur le sujet, n’hésitez pas à télécharger l’application May. Une équipe de sage-femmes et d’infirmières puéricultrices vous répond 7j/7 de 8h à 22h.

Quels aliments éviter pour réduire le risque de salmonellose pendant la grossesse ?

Pour éviter toute complication, l’idéal est donc de réduire le risque au maximum, en ne consommant pas les aliments à risque. D’ailleurs, ces habitudes alimentaires sont presque les mêmes que pour la listériose et la toxoplasmose. Entendons par là :

  • les œufs crus non pasteurisés (présents dans les préparations maison telles que la mayonnaise ou mousse au chocolat par exemple),
  • le lait cru (ou alors le faire bouillir avant consommation),
  • les fromages au lait cru (fromages frais ou à pâte molle),
  • les viandes peu ou pas cuites (en particulier la volaille et les charcuteries),
  • les poissons et les coquillages peu ou pas cuit (comme les sushi, les surimi, le saumon fumé),
  • les graines germées crues.

Si vous vous demandez si vous pouvez manger tel ou tel aliment en particulier, nous vous invitons à consulter notre outil “Enceinte, est-ce que je peux ?” sur l’app May ? !

Pour réduire les risques de contamination, nous vous conseillons aussi d’adopter quelques gestes de précaution et d’hygiène alimentaire :

  • Laver soigneusement les crudités, fruits et herbes aromatiques (en contact direct avec la terre),
  • Respecter les dates limites de consommation,
  • Se méfier des aliments conservés trop longtemps au réfrigérateur,
  • Se méfier de la nourriture provenant de chez le traiteur ou bien la faire recuire avant consommation,
  • Préférer les produits pré-emballés plutôt qu’acheter à la coupe,
  • Nettoyer régulièrement le réfrigérateur,
  • Conserver les aliments crus séparés des aliments cuits,
  • Se laver les mains régulièrement, en particulier avant de cuisiner et après la manipulation d’aliments crus,
  • Également, se laver les mains et les ongles après avoir jardiné ou touché un objet en contact direct avec de la terre.

Comment diagnostique-t-on la salmonellose pendant la grossesse ?

Nous l’avons vu, les symptômes de la salmonellose sont assez peu caractéristiques. C’est encore plus vrai chez les femmes enceintes qui peuvent déjà être nauséeuses et/ou vomir au cours de leur grossesse.

Dans tous les cas, si vous remarquez des symptômes anormaux, n’hésitez pas à consulter le ou la professionnel·le de santé qui suit votre grossesse.

Votre sage-femme ou votre médecin pourra vous préscrire des examens complémentaires et/ou un traitement médicamenteux spécifique aux infections à la salmonellose en cas de grossesse.

Quel est le traitement recommandé pour la salmonellose chez les femmes enceintes ?

Si la maladie guérit spontanément en 3 à 5 chez la plupart des adultes, les personnes plus fragiles comme les femmes enceintes doivent prendre un traitement antibiotiques approprié.

En cas de déshydratation, une hospitalisation peut être nécessaire pour veiller à la santé de la mère et du fœtus.

La salmonellose est une des infections qui explique ces nombreuses précautions alimentaires quand on est enceinte… On vous souhaite une belle grossesse sans certains de vos plats préférés certes mais, surtout, sans salmonellose !

Écrit par Sonia Monot avec les expert·e·s May.

Photo : marevgenna1985


Écrit par Equipe May . Publié le 21 décembre 2023
L'équipe May est un collectif de professionnel·les de santé et de rédacteurs·trices. Elle est notamment composée d'infirmières puéricultrices, de sages-femmes et de médecins.

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser