Traiter l’urticaire de son bébé : guide complet

Santé bébé
3 minutes

Partager l'article

Vous avez remarqué des éruptions cutanées sur votre bébé, comment savoir si ce sont des plaques d’urticaire ? Il n’est pas toujours évident de distinguer l’acné, les boutons de chaleur, l’impétigo, l’eczéma ou l’urticaire…

May vous explique comment reconnaître des plaques d’urticaire et ce qu’il faut faire lorsque ces dernières font leur apparition.

Quelles sont les causes communes de l’urticaire chez les bébés ?

L’urticaire apparaît lorsqu’une catégorie de globules blancs (nommés les mastocytes) du système immunitaire est activée. Les mastocytes libèrent alors de l’histamine, ce qui provoque une réaction inflammatoire.

Mais alors que se passe-t-il exactement lorsque les mastocytes sont activés ? “L’histamine est libérée, les vaisseaux sanguins se dilatent et leur perméabilité augmente. Du liquide et des cellules pénètrent alors dans les tissus environnants, provoquant leur gonflement ou œdème : ce sont les plaques d’urticaire” précise l’Assurance Maladie.

On distingue deux types d’urticaires avec différentes causes :

  • L’urticaire non-allergique (dans la plupart des cas) : elle peut être infectieuse, médicamenteuse, alimentaire, physique (froid, frottements, soleil…) ou de contact (avec des plantes, par exemple). Elle peut être aiguë (une seule poussée d’urticaire sur quelques heures) ou chronique (poussées d’urticaires à répétition et à intervalle régulier). Même si elle est impressionnante, elle disparaît la plupart du temps spontanément en quelques heures.
  • L’urticaire allergique (plus rare) : elle peut aussi être alimentaire, médicamenteuse ou faire suite à un contact de venin (comme une piqûre de guêpe). Elle est souvent associée à des symptômes digestifs ou respiratoires et survient de manière aiguë et exceptionnelle dans les 2 heures qui suivent le contact avec l’allergène. Lorsqu’elle s’accompagne de plusieurs symptômes spécifiques (comme une difficulté à respirer ou un malaise), l’allergie peut entraîner des complications sévères qui nécessitent une prise en charge immédiate (nous vous en parlons plus bas dans l’article), en cas de doute, nous vous recommandons d’appeler le 15.

Vous avez des questions ? Téléchargez l’application May, une équipe d’infirmières-puéricultrices et de pédiatres est disponible 7 j / 7 de 8 heures à 22 heures pour vous répondre.

Comment identifier les symptômes de l’urticaire chez un nourrisson ?

L’urticaire se manifeste par des plaques rouges ou rosées avec du relief, semblables à des piqûres d’ortie.

Les plaques peuvent changer de position et disparaître en moins de 48 heures. Elles s’accompagnent de démangeaisons. Une crise est souvent courte et isolée mais elle peut devenir chronique (c’est-à-dire qu’elle revient à intervalle régulier sur une longue période). L’urticaire peut s’étendre sur le visage (autour de la bouche, par exemple) ou sur une grande surface du corps. Si votre bébé va bien, il peut se rendre à la crèche ou être au contact d’autres personnes, l’urticaire n’est pas contagieuse.

Si vous remarquez ces symptômes, nous vous conseillons de noter tout ce que votre enfant a mangé dans les trois heures précédentes pour permettre d’identifier l’origine de cette réaction s’il elle est alimentaire.

Attention, l’urticaire est souvent confondue avec l’eczéma (atopique ou de contact). Il s’agit également d’une maladie cutanée qui provoque des démangeaisons. Pour les distinguer, il faut être attentif·ve aux symptômes : l’eczéma se manifeste par des plaques granuleuses et l’urticaire par des plaques rouges gonflées. L’urticaire va t se résoudre spontanément ou en quelques jours avec un traitement histaminique, ce qui n’est pas le cas de l’eczéma.

Bon à savoir : les éruptions cutanées peuvent être impressionnantes mais rassurez-vous, dans la grande majorité des cas elles sont bénignes.

Quand faut-il consulter un médecin pour de l’urticaire chez un bébé ?

Consultez un·e professionnel·le de la santé lorsque vous constatez que la poussée d’urticaire persiste après une journée.

Il·elle verra si votre enfant a besoin d’antihistaminiques prescrits pour soulager les démangeaisons et éventuellement rechercher l’origine de l’urticaire si c’est une réaction allergique.

Composez le 15 si vous remarquez les symptômes suivants :

  • Votre enfant a des difficultés à respirer, à avaler, ou du mal à parler.
  • Sa voix est rauque ou anormale, il salive abondamment.
  • Ses lèvres ou sa langue enflent rapidement.
  • Son comportement change brutalement sans qu’il n’y ait de chute ou de traumatisme : il est somnolent ou inconscient.
  • Il présente plusieurs symptômes simultanés (urticaire + maux de ventre, maux de ventre + fatigue…).
  • Il s’agit de réactions allergiques sévères qui nécessitent une prise en charge rapide pour éviter toutes complications.

Quels traitements sont disponibles pour traiter l’urticaire ?

Souvent, une poussée d’urticaire ne nécessite pas de traitement et disparaît spontanément au bout de quelques heures.

Si l’urticaire persiste, le·la professionnel·le de santé prescrit des antihistaminiques pour soulager les démangeaisons. Pour les urticaires aiguës (une seule poussée d’urticaire isolée), le traitement dure généralement quelques jours seulement tandis que, lors des urticaires chroniques (plus de six semaines), le traitement peut durer plusieurs mois.

gif SEO

Existe-t-il des remèdes maison sûrs pour traiter l’urticaire chez les bébés ?

Si votre bébé présente des boutons ou des rougeurs sur le visage (qu’il s’agisse de l’urticaire, ou autre), vous pouvez le laver avec un coton imbibé d’eau thermale ou minérale.

Et pour prévenir l’apparition de rougeurs à la maison, vous pouvez :

  • Laver votre enfant avec des savons neutres, puis le sécher avec une serviette sans trop frotter pour éviter l’irritation.
  • Un enfant qui n’a pas de problèmes de peau n’a pas besoin de crème ou de lotion particulière.
  • Pour éviter les infections et les griffures, coupez-lui les ongles courts.

En cas d’urticaire, il n’est pas recommandé d’appliquer de crème désinfectante (agressive pour la peau), sans avis médical.

Vous l’aurez compris, l’apparition de plaques d’urticaire peut-être très impressionnante mais reste la plupart du temps bénigne (sauf en cas d’apparition d’autres symptômes allergiques). Si vous avez la moindre inquiétude , vous pouvez vous rendre sur la messagerie May 7 j / 7 de 8 heures à 22 heures où une équipe d’infirmières-puéricultrices pourra vous guider ou prendre rendez-vous chez votre professionnel·le de santé.

Pour aller plus loin :

https://www.ameli.fr/oise/assure/sante/themes/urticaire

Écrit par Andréa Lepage avec les expert·e·s May.

Photo : AnnaStills

Notre astuce
  • L’urticaire est une réaction inflammatoire causée par l’activation des mastocytes. Ils libèrent de l’histamine ce qui provoque des plaques rouges gonflées semblables à des piqûres d’ortie.
  • Les plaques d’urticaire apparaissent souvent de manière soudaine et sont accompagnées de démangeaisons.
  • On distingue deux types d’urticaire : non-allergique (médicaments, aliments, facteurs physiques comme le froid ou le soleil, contact avec des plantes, infections ORL) et allergique (aliments, médicaments, piqûres d’insectes), cette dernière étant plus rare et souvent associée à des symptômes digestifs ou respiratoires survenant dans les deux heures suivant le contact avec l’allergène.
  • L’urticaire n’est pas contagieuse, elle disparaît la plupart du temps en quelques heures et ne nécessite généralement pas de traitement médical.
  • Nous vous conseillons de consulter un·e professionnel·le de santé si l’urticaire persiste après une journée. Il pourra vous prescrire des antihistaminiques pour soulager les démangeaisons.
  • Contactez le 15 si des symptômes graves apparaissent tels que des difficultés respiratoires, un gonflement rapide des lèvres ou de la langue, une voix rauque, une salivation excessive, ou un changement brusque de comportement. Il peut s’agir d’une réaction allergique qui nécessite une prise en charge en urgence.
  • Au moindre doute, notre messagerie May est disponible 7 j /7 de 8 heures à 22 heures. N’hésitez pas à poser vos questions.

Écrit par Equipe May . Publié le 10 juillet 2024
L'équipe May est un collectif de professionnel·les de santé et de rédacteurs·trices. Elle est notamment composée d'infirmières puéricultrices, de sages-femmes et de médecins.

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser