Santé digestive de bébé : les probiotiques expliqués

Santé bébé
Alimentation bébé
4 minutes

Partager l'article

Santé digestive et bébé : quel vaste sujet ! Entre allaitement, alimentation, difficultés à digérer… les problématiques sont multiples. Alors si en plus on ajoute la question des probiotiques à tout ça ?… Mais si on vous en parle, c’est qu’utilisés correctement, les probiotiques peuvent aider !

On vous explique ?.

Les probiotiques, qu’est-ce que c’est ?

Les probiotiques sont des bactéries (ou micro-organismes). Comme les champignons et les virus, ils sont naturellement présents dans la flore intestinale, aussi connue sous le nom de microbiote intestinal.

Ils sont très bénéfiques pour la santé. Pourquoi ? Parce qu’ils peuvent favoriser la digestion, empêcher le développement de “mauvaises” bactéries et/ou rétablir l’équilibre du microbiote.

En effet, en colonisant l’intestin, ils modifient positivement l’équilibre de la flore intestinale contribuant ainsi à soulager les troubles digestifs.

D’ailleurs, on sait que la flore intestinale joue un grand rôle dans l’immunité : on l’appelle même le “deuxième cerveau”.

Quels sont les bienfaits des probiotiques pour les nourrissons ?

Nous l’avons vu, les probiotiques sont, de façon générale, bénéfiques pour la santé et il en va de même pour celle de votre bébé ! Concrètement, ils peuvent principalement aider à soutenir le développement de son microbiote et (r)établir un équilibre intestinal sain.

Les cas d’usage pour un bébé sont donc variés : en cas de diarrhée, de prise d’antibiotiques, de constipation, de colique, de symptôme du côlon irritable, pour renforcer les défenses immunitaires de votre bébé en hiver ou pour atténuer une allergie

gif SEO

Quels sont les meilleurs probiotiques pour bébé ?

Les probiotiques sont disponibles en pharmacie, accessibles sans ordonnance, sous forme de gouttes, sachets ou de gélules.

De nombreux probiotiques différents existent ainsi pour aider sur des points variés. Pas facile donc de s’y retrouver ! Notre conseil ? En fonction de l’effet que vous recherchez et de la situation de votre enfant, nous vous conseillons de prendre conseil auprès d’un·e professionnel·le de santé qualifié·e afin de choisir ce qu’il y a de plus adapté pour vous.

Si vous avez des questions sur le sujet, n’hésitez pas à télécharger l’application May. Une équipe d’infirmières puéricultrices vous répond 7j/7 de 8h à 22h.

A noter que l’efficacité de certains probiotiques a fait l’objet d’études publiées dans diverses revues médicales. La Société Européenne de Gastro-entérologie pédiatrique (ESPGHAN) recommande d’ailleurs l’utilisation de ces bactéries testées.

Mais attention, chaque probiotique est différent et n’a, de fait, pas les mêmes effets qu’un autre (or, seule une partie d’entres eux ont fait l’objet d’études). En plus, pour constater une certaine efficacité, il faut respecter une certaine posologie (il faut notamment une dose importante de bactéries par dose).

Bref, vous l’aurez compris, difficile de donner des conseils généraux en la matière, mieux vaut demander des recommandations personnalisées.

Suivez bien les indications de conservation car les probiotiques sont des organismes vivants !

À quel âge peut-on donner des probiotiques à un bébé ?

Les “bonnes” bactéries sont indispensables dès la naissance ! Pour mieux comprendre, il faut se concentrer sur la constitution du microbiote du bébé.

Dans le ventre de sa mère, le bébé évolue dans un environnement stérile. Il n’est donc pas directement en contact avec la plupart des bactéries. Le jour de sa naissance, tout change :

➡️ Si l’accouchement a lieu par voie basse, le bébé entre en contact direct avec les bactéries présentes dans le vagin et sur la peau de la mère. Ces bactéries vont alors directement coloniser son système digestif.

➡️ En cas d’accouchement par césarienne, le tube digestif du bébé va, de fait, être colonisé par moins de bactéries. Il peut donc être intéressant d’apporter un supplément via des probiotiques.

?Bon à savoir également : la prise d’antibiotiques lors de l’accouchement (ou après) peut détruire une partie des bactéries présentes dans le tube digestif du bébé. Ajouter des probiotiques dans l’alimentation du nourrisson permet alors de rétablir l’équilibre.

Ensuite, les bonnes bactéries se multiplient progressivement dans l’intestin et finissent par constituer son microbiote. A l’âge adulte, on compte pas moins de 1 014 bactéries !

Selon les situations, les probiotiques peuvent donc aider en colonisant son organisme petit à petit et aider son microbiote intestinal à se développer.

Là encore, notre conseil est donc de poser des questions sur le moment où commencer, la posologie etc. au·à la professionnel·le de santé qui suit votre enfant.

Les probiotiques sont-ils sûrs pour les bébés ?

La consommation de probiotiques est sûre dans la très grande majorité des cas. Chez les enfants et les nourrissons, ils peuvent donc être utilisés sans danger.

Néanmoins, il s’agit d’organismes vivants : nous vous conseillons donc (on se répète ?) de demander un avis médical, notamment en cas de déficit immunitaire chez votre enfant ou de grande prématurité.

Méfiez-vous également du lactose contenu dans certains probiotiques en cas d’allergie aux protéines de lait de vache !

En outre, en cas de symptômes persistants, ne faites surtout pas l’impasse sur un avis médical.

Peut-on donner des probiotiques pendant l’allaitement ?

La réponse est… Oui ! Il n’existe pas de difficulté de principe mais encore une fois, veillez à consulter un·e professionnel·le de santé avant de commencer.

Si vous avez opté pour un allaitement au sein, sachez que votre lait est très riche en bonnes bactéries permettant le bon développement du microbiote de votre bébé !

Comment savoir si un bébé a besoin de probiotiques ?

Avant de déterminer si un bébé a besoin de probiotiques, il faut comprendre son besoin et s’assurer qu’il peut les supporter. Pas une mince affaire… Donc… encore une fois, nous vous conseillons de prendre conseil auprès d’un·e professionnel·le de santé (promis c’est la dernière fois qu’on le répète !).

Quelles sont les meilleures sources naturelles de probiotiques pour un bébé ?

Les probiotiques sont naturellement présents dans un certain nombre d’aliments et de consommables.

Le lait maternel et le lait infantile

Même si le lait maternel ne contient pas directement de probiotiques, il est très riche en prébiotiques : c’est-à-dire les sucres qui permettent le développement des bonnes bactéries que sont… les probiotiques ! Pratique, non ?

Aussi, de nombreux laits infantiles contiennent des probiotiques. On y trouve, par exemple, fréquemment du Bifidobacterium bifidum ou du Lactobacillus Rhamnosus GG. Ces bonnes bactéries permettent, notamment, de contribuer à réduire les pleurs liés aux coliques du nourrisson.

Les laitages

Les laitages sont directement issus de la fermentation du lait par deux probiotiques : le Lactobacillus bulgaricus et le Streptococcus thermophilus. Il est même prouvé que leur consommation peut réduire la durée des diarrhées hivernales chez l’enfant !

Les aliments fermentés

Plusieurs aliments fermentés comme la choucroute, le kéfir, certains jus de légumes fermentés, la sève de bouleau, le pain au levain, le kimchi, le kombucha, le miso, le tempeh (pas forcément des aliments du quotidien on vous l’accorde) contiennent également des micro-organismes qui aident à diversifier le microbiote. Néanmoins, ils sont rarement au goût des enfants…

Quelle est la différence entre probiotiques et prébiotiques pour bébé ?

Nous l’avons vu plus haut, les prébiotiques sont les sucres qui favorisent le bon développement des probiotiques. En bref : les prébiotiques préparent le terrain pour les probiotiques en nourrissant le microbiote intestinal. Ils sont donc tout aussi essentiels.

Comme pour les probiotiques, les prébiotiques sont naturellement présents dans un grand nombre d’aliments du quotidien (certains fruits, légumes, légumineuses…). Une aubaine quand on sait que consommer suffisamment de prébiotiques permet d’améliorer la qualité et la variété de notre microbiote.

Nous l’avons vu, les probiotiques sont de précieux alliés dans la santé digestive d’un bébé (de l’adulte aussi d’ailleurs, mais ce n’est pas le sujet ici ?). Mais il faut comprendre comment bien les utiliser ! Pas d’inquiétude, les professionnel·le·s de santé sont là pour vous aiguiller !

Écrit par Sonia Monot avec les expert·e·s May.

Photo : Prostock-studio


Écrit par Equipe May . Publié le 15 janvier 2024
L'équipe May est un collectif de professionnel·les de santé et de rédacteurs·trices. Elle est notamment composée d'infirmières puéricultrices, de sages-femmes et de médecins.

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour découvrir nos conseils pratiques

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser