Ventre dur pendant la grossesse : que faire ?

Douleurs grossesse
3 minutes

Partager l'article

Mal au ventre, dans le bas du dos, prise de poids ou encore constipation… être enceinte n’est pas sans son lot de petits symptômes. A cela, vient s’ajouter l’apparition d’un ventre dur. Comment expliquer cela ?

On fait le point ! 🙂

Pourquoi le ventre devient parfois dur au cours de la grossesse ?

Le ventre qui durcit est un des symptômes courants de la grossesse, tout comme les tiraillements provoqués par les douleurs ligamentaires, les nausées et vomissements du premier trimestre, les fuites urinaires ou encore le mal de dos.

Quelles sont les causes un ventre qui durcit pendant la grossesse ? L’utérus grossit de plus en plus et finit par se contracter. En réaction à cela, l’abdomen se serre, se tend et devient dur, ce qui explique que la future maman ait parfois… le ventre dur 😉

Uterus Contrarie 3 recadre min

La faute des contractions ? En général, les femmes enceintes observent un ventre dur à partir du cinquième mois de grossesse, notamment à cause de l’apparition des contractions de Braxton-Hicks. Rassurez-vous, la majorité du temps ces contractions ne présentent pas de risques et durent quelques secondes. Elles peuvent apparaître dès le deuxième trimestre de la grossesse, souvent après un effort physique. Côté ressenti, on peut les confondre avec les mouvements du bébé ou encore des douleurs ligamentaires. En effet, elles ne sont pas douloureuses ou s’apparentent à des douleurs de règles. On vous conseille tout de même de vous rendre aux urgences de la maternité dès que les contractions de Braxton-Hicks dépassent les 10-15 par jour. Si ces dernières vous inquiètent, vous pouvez toujours consulter un·e spécialiste de la santé pour en parler !

Petite astuce pour savoir s’il s’agit d’une contraction : on vous invite à palper votre ventre lorsque vous ressentez la contraction. S’il est dur dans sa totalité pendant quelques instants et qu’il se relâche, il s’agit bien d’une contraction !

Oui, mais ce n’est pas la seule explication ! Pour certaines femmes enceintes, la cause d’un ventre dur peut être un signe de la constipation, qui résulte de l’effet de la progestérone (une des hormones phares de la grossesse) sur les muscles de l’intestin mais aussi d’un effet mécanique avec l’utérus qui grandit (comme mentionné ci-dessus) et comprime le tube digestif de la future mère. Ajoutons à cela que, au cours de la grossesse, certaines futures mamans bougent moins, ce qui ralentit le transit. Heureusement, il existe de nombreux traitements et remèdes naturels pour diminuer la constipation comme boire un grand verre d’eau fraîche dès le réveil ou le jus d’un demi citron pressé dans de l’eau tiède, adopter la position physiologique sur les toilettes, ne pas se retenir dès une envie d’aller à la selle… et bien d’autres encore ! Il est également important de faire attention à son alimentation, c’est pourquoi on vous recommande de consommer des aliments riches en fibres 2 à 3 fois par jour mais aussi en magnésium. Il est conseillé d’éviter les aliments difficiles à digérer comme les plats en sauce ou avec trop de gras.

Vous remarquerez parfois que votre ventre n’est dur que d’un seul côté ? Cela arrive lorsque le fœtus bouge dans l’utérus. Lorsqu’il effectue ses mouvements, il appuie d’un côté et rend un des côtés de votre ventre dur.

💡 Rassurez-vous, le bébé ne ressent pas que le ventre se durcit puisqu’il est entouré du liquide amniotique, un super bouclier 🛡️.

Si vous avez des questions sur ce sujet, n’hésitez pas à télécharger l’application May. Une équipe de sages-femmes vous répond 7j/ 7 de 8h à 22h.

Comment peut-on soulager cette sensation ?

Si votre ventre dur est douloureux vous pouvez le soulager en privilégiant le repos. Ce peut être surtout le cas en fin de grossesse. Vous pouvez également essayer ces astuces :

  • Des exercices de respiration abdominale (une dizaine de minutes par jour) : ils permettent également de faire circuler l’oxygène dans votre corps, de gérer le stress, la douleur et la digestion. Pour ce faire, allongez-vous, en basculant votre bassin afin de bien poser votre dos au sol. La distance entre votre tête et votre sacrum doit être la plus importante possible. Grandissez-vous et détendez votre corps. Les mains sur le ventre, vous pouvez commencer à souffler doucement par la bouche (votre ventre se dégonfle et rentre, votre diaphragme et votre nombril remontent). Soufflez autant que possible ! L’inspiration revient automatiquement, l’air entre par les narines, le ventre se gonfle et le diaphragme s’abaisse. Vous n’avez plus qu’à répéter cette action. Au début, cette façon de respirer peut vous sembler bizarre mais elle est tout à fait naturelle !
  • Faites une petite sieste ou effectuez des exercices de méditation ou de sophrologie.
  • Lorsque vous sentez la douleur survenir, prenez un bain chaud ou utilisez une bouillotte à placer sur votre ventre. L’eau chaude a des vertues relaxantes. Elle détend l’utérus et calme les contractions de Braxton-Hicks (on en parle ci-dessus).
    En clair : reposez-vous et détendez-vous car le fatigue peut être un élément déclencheur du durcissement du ventre chez la femme enceinte.

femme enceinte bain 3 recadree min

 

Quand s’inquiéter de douleurs au ventre quand on est enceinte ?

Les douleurs peuvent inquiéter lorsqu’elles durent dans le temps, surtout si vous n’êtes pas dans les dernières semaines de la grossesse. Quand le ventre est constamment dur, il est préférable de consulter un professionnel·le de santé (sage-femme, médecin, gynécologue) afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un hématome rétroplacentaire (quand le placenta se détache prématurément suite à la formation d’un caillot de sang entre l’utérus et le placenta) ou d’une pré-éclampsie (une hypertension artérielle lors de la grossesse).

gif SEOSi le durcissement du ventre est accompagné de fièvre, de nausées ou de courbatures et que les contractions sont vraiment douloureuses et régulières, nous vous invitons à vous rendre aux urgences de la maternité. Si ces symptômes sont accompagnés de saignements et que vous ressentez une diminution des mouvements du fœtus, n’attendez vraiment pas.

Le ventre dur est un des nombreux symptômes de la grossesse et est, dans la grande majorité des cas, bénin ! Nous vous conseillons de bien vous reposer et de consulter un·e professionnel·le de santé si l’aspect de votre ventre vous inquiète trop 🙂.


Écrit par Equipe May . Publié le 04 novembre 2023
L'équipe May est un collectif de professionnel·les de santé et de rédacteurs·trices. Elle est notamment composée d'infirmières puéricultrices, de sages-femmes et de médecins.

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser