Les 12 bienfaits de l’acupuncture pendant la grossesse

Déroulé grossesse
4 minutes

Partager l'article

L’acupuncture est une branche de la médecine traditionnelle chinoise. Elle vise à conserver la fluidité de la circulation et/ou à la rétablir. Elle s’assure également un bon équilibre de l’énergie dans le corps, en prenant en compte le ou la patient·e dans sa globalité.

C’est une pratique de plus en plus répandue et reconnue en France, qui se révèle souvent être une solution appréciable face à bien des maux de grossesse. On vous explique 😉!

Quels sont les bienfaits et techniques d’acupuncture pour les femmes enceintes ?

L’acupuncture rétablit une circulation harmonieuse, d’accord, mais comment ça marche exactement ? A l’aide d’aiguilles introduites plus ou moins profondément dans le corps en des endroits précis, l’acupuncteur·trice améliore la santé et/ou soulage la douleur.

Cela permet de prévenir, voire de traiter, certains troubles sans avoir recours à des médicaments : ce qui se révèle plus que pratique durant (et même après !) la grossesse.

Au fait : oui, bien sûr, l’acupuncture est totalement inoffensive pour le bébé comme pour la future mère.

Les troubles digestifs

Les troubles digestifs sont malheureusement monnaie courante durant le premier trimestre de la grossesse. Heureusement, l’acupuncture peut être une alliée précieuse contre les nausées, les vomissements, la constipation et les pyrosis (les reflux gastro-œsophagien ou RGO).

L’acupuncteur ou acupunctrice va venir stimuler le point P6 (ou point de Neiguan), situé à l’intérieur de l’avant-bras environ 3 doigts au-dessus du poignet.

D’ailleurs, il n’est pas nécessaire de ne passer que par l’acupuncture pour que cette technique soit efficace. En cas de nausée soudaine et violente, vous pouvez appuyer vous-même sur le point P6. Sur May, on vous a fait une fiche pratique pour trouver le point de Neiguan.

Les troubles du sommeil

Lors d’une grossesse, il est fréquent de souffrir de troubles du sommeil : insomnie, hypersomnie, cauchemars, fatigue… Rien de plus normal, votre corps est en plein bouleversement. Là encore, vous pouvez tenter d’avoir recours à l’acupuncture.

Les difficultés émotionnelles

Stress, anxiété, dépression…Que ce soit avant, pendant ou après la grossesse, pourquoi ne pas essayer l’acupuncture ? En rétablissant un bon équilibre dans votre corps, vous pourriez retrouver une forme de sérénité ou d’apaisement.

Les douleurs

Grossesse ou non, l’acupuncture reste principalement utilisée pour soulager les douleurs en tout genre. Enceinte, l’acupuncture peut servir à soulager : les douleurs ligamentaires, les douleurs du bassin, un utérus contractile, des contractures musculaires, une sciatique, des douleurs dorsales, lombaires et pelviennes…

Les problèmes circulatoires

N’oublions pas que l’acupuncture aide à rétablir une circulation fluide dans le corps, elle est donc parfaitement indiquée pour les problèmes circulatoires liés à la grossesse : œdème des membres inférieurs, jambes lourdes, crampes, œdème des membres supérieurs, syndrome du canal carpien, varicosités, hémorroïdes…

Faire tourner le bébé

En France, environ 5% des femmes accouchent d’un bébé en présentation par le siège (il se présente par les pieds ou les fesses). Ce type d’accouchement est tout à fait possible mais présente plus de risques car c’est la tête qui sort en dernier.

C’est pourquoi, beaucoup de femmes tentent de faire tourner le bébé pour le positionner correctement (soit tête vers le bas). L’une des méthode employée est encore une fois l’acupuncture. Les taux de réussite avoisinent les 50% !

Préparer le corps en fin de grossesse

L’acupuncture permet aussi de préparer le corps en fin de grossesse, notamment en aidant la maturation du col utérin à l’approche du terme ou en prévision d’un déclenchement programmé.

Autres avantages de l’acupuncture

Comme annoncé plus haut : l’acupuncture peut également avoir des effets très bénéfiques avant et après la grossesse. Cette technique peut :

  • Aider à diminuer les troubles et/ou douleurs du cycle menstruel,
  • Accompagner un parcours de PMA (notamment face aux désagréments provoqués par les traitements),
  • Contribuer au sevrage tabagique,
  • Lutter contre les troubles de l’allaitement (engorgement, stimulation de la lactation),
  • Faciliter la cicatrisation (du périnée ou la cicatrice de la césarienne).

En général, une séance suffit pour obtenir un soulagement rapide. En cas de récidive, d’autres séances espacées pourront prévenir une aggravation.

Y a-t-il des contre-indications à l’acupuncture pendant la grossesse ?

Il n’existe pas de contre-indications particulières concernant l’acupuncture pendant la grossesse. Au contraire, il s’agit d’une méthode 100% naturelle et sans danger pour la mère comme pour le futur bébé, alors pourquoi se priver ?

Néanmoins, sachez que l’acupuncture est considérée comme un acte médical. Par conséquent, seul un·e professionnel·le de santé qualifié·e est autorisé·e à y avoir recours, en particulier sur une personne à la santé fragile (comme une femme enceinte par exemple).

Il existe d’ailleurs des sages-femmes acupuncteur·rice·s, auprès desquel·le·s vous pouvez également en profiter pour faire suivre votre grossesse.

Les tarifs varient beaucoup d’un professionnel à l’autre, mais lorsque ces séances sont réalisées par un·e sage-femme ou un·e médecin pendant la grossesse, elles sont prises en charge à 100% par l’Assurance Maladie. Attention, il n’est pas rare que les praticien·ne·s pratiquent des dépassements d’honoraires. Mieux vaut donc se renseigner avant.

Les risques d’effets indésirables sont donc extrêmement faibles s’il s’agit bien d’un·e professionnel·le de santé formé qui s’occupe de vous, d’aiguilles stériles et que les séances d’acupuncture ne remplacent pas une visite médicale en bonne et due forme. L’acupuncture est un complément (pas un remplacement !).

Si vous avez des questions sur le sujet, n’hésitez pas à télécharger l’application May. Une équipe de sage-femmes et d’infirmières puéricultrices vous répond 7j/7 de 8h à 22h.

gif SEO

À quel moment de la grossesse peut-on avoir recours à l’acupuncture ?

Il est possible d’avoir recours à l’acupuncture à tout moment de sa grossesse, du moment qu’on se tourne vers des professionnel·le·s de santé qualifié·e·s.

Du début… L’acupuncture peut vous être d’un grand secours pour soulager les maux du premier trimestre (quand vos hormones s’activent et vous mènent la vie dure).

… à la fin ! Elle est aussi très utile pour contribuer à vous mettre en travail à l’approche du terme.

Nous l’avons donc vu : l’acupuncture peut être d’une aide précieuse durant la grossesse. Cependant, elle ne se soustrait en rien à un examen médical en bonne et due forme et les séances doivent être pratiquées par un·e professionnel·le de santé pour éviter tout risque.

Écrit par Sonia Monot avec les expert·e·s May.

Photo : Iakobchuk


Écrit par Equipe May . Publié le 09 janvier 2024
L'équipe May est un collectif de professionnel·les de santé et de rédacteurs·trices. Elle est notamment composée d'infirmières puéricultrices, de sages-femmes et de médecins.

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser