Circoncision bébé : prendre une décision éclairée

Santé bébé
Développement bébé
3 minutes

Partager l'article

De nombreux garçons sont circoncis, que ce soit pour une raison culturelle ou médicale. Si vous réfléchissez à circoncire votre bébé mais que vous avez besoin d’information avant de prendre votre décision, vous êtes à la bonne page ! May vous éclaire 💡.

Qu’est-ce que la circoncision chez les bébés ?

La circoncision (ou posthectomie dans le jargon médical) chez les bébés et plus généralement chez les hommes, est un acte chirurgical qui consiste à retirer entièrement ou partiellement le prépuce (la partie de peau qui recouvre le gland du sexe masculin). L’intervention doit être réalisée par un·e urologue formé·e.

Quels sont les avantages et risques liés à la circoncision chez les bébés ?

Les effets de la circoncision chez le nouveau-né et les enfants ont fait l’objet d’études scientifiques. Les chercheurs et chercheuses ont relevé plusieurs avantages, parmi eux :

👉 La prévention des risques d’infections urinaires chez le nourrisson.

👉 Certaines infections sexuellement transmissibles (IST) comme la syphilis ou le VIH, seraient moins fréquentes chez les hommes circoncis.

👉 De même, les carcinomes épidermoïdes qui se développent surtout sur le prépuce concernent principalement les hommes non circoncis.

Toutefois, la circoncision n’est pas sans risque et peut entraîner des complications comme un problème esthétique, des infections, des saignements ou la sténose méatique (il s’agit du rétrécissement de l’orifice externe de l’urètre : cette complication peut survenir à distance de l’opération). Auxquelles s’ajoutent les risques de l’anesthésie.

💡Bon à savoir : au cas où vous vous poseriez la question, les hommes circoncis ne prennent pas moins de plaisir lors des rapports sexuels.

Dans quels cas la circoncision peut-elle s’avérer nécessaire ?

La circoncision est souvent pratiquée et ce pour plusieurs raisons : dans le cadre de certaines religions ou cultures mais pas seulement !

Elle peut s’avérer nécessaire pour traiter certains problèmes comme :

  • Le phimosis (dont on a déjà parlé ci-dessus). Toutefois, on peut avoir recours à un traitement par une crème corticoïde locale qui va le plus souvent régler le problème. De même, si vous ne voulez pas que votre enfant soit circoncis et que le phimosis nécessite une intervention chirurgicale, il est possible de ne faire qu’une simple incision sans circoncision (la posthoplastie ou plastie préputiale). Dans ce cas, il n’y aura aucune conséquence esthétique.
  • Le paraphimosis. C’est lorsque le prépuce est coincé derrière le gland avec l’impossibilité de le recalotter. Le paraphimosis nécessite d’aller aux urgences le plus rapidement possible car plus on intervient rapidement plus ce sera facile de recalotter sans forcément passer par le bloc opératoire.
  • Une balanite récurrente : il s’agit d’une inflammation du gland.

gif SEO

À quel âge peut-on circoncire un bébé ?

La circoncision peut se faire à tout âge mais il serait préférable de réaliser cette chirurgie lorsque votre enfant est encore jeune : avant l’ adolescence et surtout en dehors de la période d’apprentissage du pot. En cas de recours à une anesthésie générale, ce qui est le plus souvent le cas, on attendra toutefois l’âge de un an.

De toute manière, avant l’intervention, vous serez conseillé·e par votre médecin. N’hésitez pas à lui poser toutes les questions qui vous viennent en tête 😊.

Vous avez d’autres questions ? Téléchargez l’application May, une équipe d’infirmières puéricultrices est disponible 7 j / 7 de 8 heures à 22 heures pour vous répondre.

Quelle est la procédure de la circoncision ?

Après l’administration de l’anesthésie, le·la médecin nettoie et désinfecte la zone concernée. Pour procéder à la circoncision, le·la spécialiste commence, si nécessaire, par découper le frein du pénis (pour vous donner une idée, il est semblable à notre frein sous la langue), puis, le prépuce. Enfin, il·elle réalise des points de suture résorbables.

💡 S’il s’agit d’un choix religieux ou culturel, la circoncision du nourrisson nécessite le consentement des deux parents. Lorsqu’il s’agit d’une urgence médicale, il suffit d’un seul accord parental. Elle n’est remboursée par la sécurité sociale que s’il y a un motif médical.

Est-ce que la circoncision est douloureuse ?

L’intervention de la circoncision ne dure que quelques minutes. Bien qu’elle soit rapide et sous anesthésie générale (ou rarement loco-régionale ou locale), elle entraîne des douleurs. Toutefois, selon l’Association française d’urologie, la douleur au niveau de la zone opérée est habituellement minime et temporaire et peut être soulagée par des antidouleurs qui seront prescrits. Une gêne au niveau du gland qui a été découvert plus ou moins complètement peut également persister pendant plusieurs jours.

Avant l’intervention, prenez le soin de bien expliquer à votre enfant ce qu’est la circoncision et dites-lui qu’il ne ressentira rien pendant la chirurgie grâce à l’anesthésie.

Comment prendre soin d’un bébé après la circoncision ?

Après l’intervention, voici quelques conseils clé :

🩸 Vérifier régulièrement qu’il n’y a pas de saignements importants (les petits saignements sont normaux 24 heures après la circoncision).

🩹 Faire les soins locaux pendant quelques jours.

🚽 Vérifier que votre enfant fait pipi normalement avec un bon jet.

❌ Eviter l’alcool, les lotions ou les serviettes humides.

🧑‍⚕️Consulter :

  • Si la plaie ou le pénis devient rouge, gonflé ou présente un écoulement.
  • En cas de fièvre supérieure à 38°C.
  • Si l’apparence du pénis de votre fils semble anormale.

Si vous remarquez une matière jaune ou blanc cassé sur le gland, c’est tout à fait normal et bon signe ! Cela signifie que la guérison est bien en cours.

La convalescence dure en général de 7 à 10 jours et la cicatrisation complète se fait entre 2 et 4 semaines. Les fils de suture tombent spontanément en 2 à 3 semaines en moyenne, toujours selon l’Association française d’urologie.

❗Le chirurgien vous dira quand vous pourrez redonner des bains et quand votre enfant pourra reprendre toutes ses activités.

Circoncire ou non son enfant est une décision éminemment personnelle car chacun·e doit peser le pour et le contre. Avant de prendre une décision, il est de toute façon nécessaire d’en parler à un professionnel·le de santé 🩺.

Pour aller plus loin 👇

Fiche Info-patient de l’Association française d’Urologie – Posthectomie de l’enfant

Écrit par Andréa Lepage avec les expert·e·s May.

Photo : Envato


Écrit par Equipe May . Publié le 03 janvier 2024
L'équipe May est un collectif de professionnel·les de santé et de rédacteurs·trices. Elle est notamment composée d'infirmières puéricultrices, de sages-femmes et de médecins.

Inscrivez-vous
à notre newsletter
pour tout savoir sur votre grossesse

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles.

Je m'inscris à la newsletter
May Santé

Ces ressources pourraient vous intéresser