Développement bébé

Tout savoir sur le développement de votre bébé de la naissance à l’entrée à l’école

Nos articles les plus consultés

Tous les articles

Le développement du bébé : la balance entre présence parentale et autonomie

Quoi de plus fascinant que d’observer votre bébé évoluer et grandir, chaque jour ?

Le développement psychomoteur d’un bébé passe par plusieurs étapes d’apprentissage. Au-delà du développement physique, la vie des tout-petits est rythmée par leur développement moteur et cognitif.

Le développement du nouveau-né : quelles étapes pour le bébé ?

Les sens du bébé se développent à vitesse grand V durant les premiers mois de sa vie :

  • La vue : La vision d’un nouveau-né est optimale à 25-30 cm et se développe au cours du temps. Le bébé passe d’une vue en noir et blanc à une vue en couleurs de manière progressive.
  • L’ouïe : Le bébé aime entendre la voix de ses parents. Il commence à percevoir l’importance des sons et tente même de les reproduire. Il découvre peu à peu sa voix et ses différentes tonalités.
  • Le goût : Au début de sa vie, un bébé est surtout nourri avec des produits laitiers. C’est à partir de 4-6 mois environ que des aliments aux différentes textures vont lui être introduits par la diversification alimentaire. Il découvre aussi les objets et ses mains par la bouche.
  • Le toucher : Le contact peau à peau entre parent et enfant favorise le bon développement du nourrisson. Plus les mois passent, plus il développe sa motricité fine et commence peu à peu à attraper doigts et objets. Le bébé a tout simplement une meilleure maîtrise de ses membres.

L’inquiétude quant au développement du bébé

La peur la plus commune est le retard de développement du bébé. Gardez en tête que chaque enfant évolue à son propre rythme donc si une légère baisse d’évolution est remarquée, ce n’est pas grave ! Pour autant, lorsqu’une grosse régression ou un arrêt total dans l’évolution du développement de votre enfant est constatée, il est conseillé de se renseigner auprès d’un.e professionnel.le de santé.

Commencer la motricité libre pour le bébé

Les bébés adorent bouger. Pour qu’ils puissent découvrir de nouveaux mouvements et apprendre à se déplacer seul, rien de mieux que la motricité libre !

La motricité libre, c’est quoi ?

La motricité libre consiste à favoriser le développement autonome de la motricité de votre bébé, c’est-à-dire sans intervention de l’adulte. Les mouvements doivent être spontanés. Grâce à ce principe, le nourrisson gagne en autonomie et en confiance en lui. Il se sent suffisamment à l’aise pour se déplacer au sein de la maison.

Mettre en place la motricité libre

Pour mettre en place la motricité libre de votre bébé, il suffit de le poser régulièrement au sol ou sur un tapis d’éveil à plat ventre ou sur le dos. Il peut alors se débrouiller pour atteindre la position assise, se retourner mais également pour ramper ou avancer à quatre pattes. Créer un parcours de motricité pour votre bébé, à l’aide de ses jouets, peut être utile pour susciter son attention et le pousser à bouger.

Et si vous l’aidiez… juste un peu ? Il peut être tentant d’intervenir, nous le savons ;), mais le bébé est capable d’explorer tous les aspects de son corps et de son environnement par lui-même. Vous pourrez parfois lui “montrer le chemin” sans pour autant faire pour lui.

Quand le bébé va-t-il commencer à sourire et à rire ?

Dans les premiers jours de sa vie, le nourrisson sourit souvent en dormant, on appelle ça “le sourire aux anges”. Ces premiers sourires sont innés et deviennent intentionnels entre le 1er et le 2ème mois de vie du bébé. Les premiers éclats de rire, quant à eux, apparaissent plus tard, entre 4 et 8 mois. Les premiers sourires et rires intentionnels sont une véritable source de joie pour tous les parents. Ces évolutions sont le signe qu’une relation forte et sécurisante est en train de se créer entre le tout-petit et vous.

En tant que parents, vous êtes un véritable exemple pour votre bébé car il tente de reproduire vos gestes et est très sensible quant à vos émotions. Le développement du jeune enfant passe donc souvent par le mimétisme, qui est comme un réflexe pour lui. C’est de cette façon qu’il apprend et découvre ses compétences 😉

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez ainsi alerté lors de la publication de nouveaux articles dédiés à la grossesse, l’alimentation, l’allaitement, etc.

Je m’inscris à la newsletter
May Santé